Le saviez-vous ? Le moteur de recherche Lilo.org permet de financer l'asso Vigil’Oust. Tous les soutiens comptent !

En savoir plus

Pour aider à financer Vigil'Oust utilisez Lilo !

Vigil’Oust

Préserver l'environnement, le cadre de vie et la nature, sur les communes présentes dans le Permis d'Exploitation et de Recherche Minière en Bretagne.

Partager ! Mobilisez vos proches pour soutenir ce projet
6 $
$
Obtenons l'abrogation des Permis Exploitation de Recherche Minière sur le territoire breton

Notre mobilisation

Depuis 2015 la mobilisation citoyenne en Bretagne s’étoffe pour contester les permis miniers octroyés entre 2014 et 2015 par le ministre de l’économie de l’époque : Emmanuel Macron.

Ces titres miniers, concédant un droit de recherche minière à la société Variscan Mines (Australie), ont étés octroyés dans des conditions inacceptables !
• Pas d’information du public.
• Code minier obsolète datant du 19e siècle offrant des avantages insupportables aux miniers (droit de suite)
• Société minière privée dont les dirigeants de la filiale France sont d’anciens cadre du BRGM le service géologique national qui a effectué des recherches minières avec l’argent du contribuable dans les années 80 et dont les résultats leur profitent aujourd’hui
• Aucun débat sur les réelles motivations de la relance de l’activité minière en France en amont...

Les risques pour la Région sont énormes : risques environnementaux, sanitaires... combien d’emploi agricoles et touristiques auront nous perdus lorsque le gisement sera tari ?

En 2017, à force de mobilisation citoyenne, la Région Bretagne et le Conseil Départemental des Côtes d’Armor ont votés à l’unanimité des motions pour obtenir l’abrogation des Titres miniers Bretons.

Le collectif vigil’oust a été reçu en juin 2017 a l’Élysée pour solliciter cette abrogation. Depuis le gouvernement se tait sur cette demande, octroie de nouveaux permis de recherches en Guyane, laisse en suspens deux demandes de permis miniers dans les Monts d’Arrées, et un au Pays Basque, a accordé un crédit d’impôt en novembre 2017 à la société variscan Mines et annonce une REFORME DU CODE MINIER !!!

Cette réforme n’a lieue d’être que pour entériner la relance de l’activité minière. Nous ne l’accepterons pas tant que tous les TITRES MINIERS octroyés sous l’ancien code minier ne seront pas ABROGÉS, tant que les 700 000€ de crédit d’impôt offerts a Variscan ne seront pas remboursés au contribuable français, et tant qu’il n’y aura pas de réel débat à l’échelle du territoire national sur le bien fondé de l’extraction minière à tout va, ici comme ailleurs.

Pourquoi luttons-nous?

Depuis le 3 novembre 2014, la société Variscan Mines, détient un Permis Exclusif de Recherche Minière (PERM dit de Merléac) de zinc, cuivre, plomb, or, argent et de substances connexes sur une superficie de 41100 hectares, impliquant 34 communes.

- Qui consommera des produits agricoles provenant d’une zone polluée ? A Salsigne, dans l’Aude, 10 ans après la fermeture de la mine d’or, les légumes produits sur place sont toujours interdits à la vente par arrêté préfectoral ! A Merléac, Variscan cherche du plomb. Quelle laiterie prendra le risque d’acheter le lait des agriculteurs proches de la zone d’exploitation pour en faire de la poudre de lait à destination des bébés ?

- En Bretagne, il est demandé aux agriculteurs, notamment, de tout mettre en œuvre pour se conformer aux directives concernant la qualité de l’eau, il nous paraît étonnant que l’on offre un tel passe droit à un prospecteur minier qui a surtout comme objectif de revendre des projets sans avoir de compte à rendre sur les conséquences …

- La pollution de l’eau par les métaux est aussi ancienne que l’activité minière. Le phénomène entraînant cette pollution est irrémédiable, il s’appelle le Drainage Minier Acide (DMA). C’est une réaction chimique naturelle : l’acidification et le drainage des métaux polluants qui en résultent, entraînent une pollution de tous les écosystèmes concernés.

- Les approvisionnements en eau proviennent de forages ou de captages. En raison du DMA les sources et les masses d’eau, déjà bien souvent impactées par l’activité humaine devront-elles être encore plus contrôlées, traitées, ou seront-elles simplement abandonnées ? Autant dire encore un coût supplémentaire pour la collectivité pendant plusieurs années.

- L’attractivité du territoire : Quelle famille souhaiterait s’installer dans un pays minier ? Quelles conséquences pour la valeur de l’immobilier ?

Notre objectif est clair

Nous souhaitons obtenir l’abrogation des permis miniers

Que financera la collecte?

Pour nous aider dans l'étude des dossiers techniques, des demandes officielles auprès des instances, l'étude de la réglementation minière..., nous sommes aidés par un avocat.
Les fonds collectés par le biais de Lilo nous permettront de continuer à bénéficier de cette aide précieuse.

La collecte permettra également de continuer à communiquer et à diffuser l'information le plus largement possible, par de l'affichage notamment (panneaux, affiches...)


Lien du site: https://www.facebook.com/pg/vigiloustmerleac/posts/?ref=page_internal

Ce projet n'a pas encore publié d'actus.

Date Montant reçu HT
31/05/2018 0 $ (à venir)
30/06/2018 0 $ (à venir)
31/07/2018 2.2474 $ (à venir)
Lilo reverse l'argent tous les mois, à partir de 100€.
Back to Top

Questions Fréquentes