Le saviez-vous ? Le moteur de recherche Lilo.org permet de financer l'asso Nambikkay. Tous les soutiens comptent !

En savoir plus

Pour aider à financer Nambikkay utilisez Lilo !

Nambikkay

Donner aux enfants séropositifs les moyens de construire leur vie et de croire en l'avenir

Partager ! Mobilisez vos proches pour soutenir ce projet

$

1 593 $
L'association Nambikkay soutient l'orphelinat Shanthi Bhavan Children's Home où sont accueillis 56 enfants atteints du SIDA.

L'association Nambikkay

L’association Nambikkay a été créée par d'anciens volontaires partis en mission humanitaire à l'orphelinat Shanthi Bhavan Children's Home de quelques mois à plusieurs années. Profondément marqués par le destin de ces enfants nés séropositifs et souffrants de l'abandon, du rejet ou d'autres formes d'exclusion, ils se sont réunis pour continuer à les aider. Durant les années 2013 et 2014, en effet, l'orphelinat a connu un important déficit budgétaire et l'accueil des enfants était mis à mal. Afin de garantir la survie de l'orphelinat, ils ont décidé de mettre en place une structure dédiée à la levée de fonds. Quelques mois plus tard, le 2 juillet 2015, l'association loi 1901 " Nambikkay" était déclarée auprès de la préfecture avec pour objet le financement de l'orphelinat Shanthi Bhavan Children's Home pour la prise en charge médicale et humaine des enfants séropositifs accueillis.

L’action de l’association Nambikkay se décline en 3 axes :

- mise en place et suivi d'un système de parrainages ;
- organisation d'actions caritatives en partenariat avec des artistes, des écoles ou d'autres associations ;
- soumission de projets à financer via les appels à projets des fondations ou au travers de campagnes de crowdfunding.

Depuis 2006, une maison adaptée aux enfants atteints du SIDA

Antenne de l’hôpital St Joseph de Cluny (Pondichéry), le dispensaire Shanthi Bhavan (Chinna Kalapet) est à l’origine – depuis 1999 – un mouroir pour adultes sidéens. Il a été créé à une époque où, en Inde, les personnes malades du SIDA étaient particulièrement rejetées de la société et délaissées des institutions de soins.

L’orphelinat Shanthi Bhavan Children’s Home a quant à lui été inauguré en 2006 afin d’accueillir les enfants qui arrivaient au dispensaire avec leurs parents mourants. Le but était de leur offrir un cadre de vie adapté, pour les soigner d’une part, mais également pour qu’ils s’épanouissent en tant qu’enfants.

Aujourd’hui les enfants sont accueillis sur demande des services sociaux : ils sont soit totalement orphelins (sans aucune attache familiale), soit orphelins de père ou de mère. Ils sont alors accueillis du fait de l'impossibilité de leurs proches de les prendre en charge. Cela peut être dû à une situation de grande précarité ou, en raison de leur séropositivité, à un rejet de la part de leur entourage. Ils viennent pour la plupart d'un milieu rural pauvre dans lequel ils souffraient de manques au niveau alimentaire, sanitaire, de l'éducation, de la prise en charge médicale et de l'accompagnement familial. Presque tous les enfants accueillis n'allaient pas à l'école avant d'intégrer l'orphelinat. Certains ont contracté la tuberculose sans être soignés. D'autres étaient victimes de malnutrition.

L'orphelinat Shanthi Bhavan Children's Home a pour vocation de répondre aux différents problèmes liés au VIH en milieu pauvre et rural au Tamil Nadu :

- l'ignorance quant au virus, ses conséquences, ses modes de transmission, les moyens médicaux de lutte contre la maladie et de prévention ;
- les difficultés matérielles à s'approvisionner en trithérapie : nécessité de se déplacer en ville et donc de perdre une journée de salaire pour tous les journaliers appelés en Inde "coolies" ; non dispensation de la seconde ligne de trithérapie par les hôpitaux gouvernementaux ;
- les discriminations liées au SIDA à divers niveaux : refus de certains médecins à soigner les personnes séropositives ; refus des directeurs d'écoles à accueillir les enfants séropositifs ; rejet enfin des familles elles-mêmes.

Autonomie et intégration dans la société

L'objectif de Shanthi Bhavan Children's Home (Tamil Nadu, INDE) est de prodiguer le meilleur des soins médicaux disponibles en Inde et donner aux enfants séropositifs accueillis une éducation humaine globale, qui leur donne les moyens de construire leur vie et de croire en l’avenir. Qu’ils grandissent de manière épanouie et la plus heureuse possible, car en leur permettant d’être pleinement enfant aujourd’hui, nous leur donnons les moyens de devenir demain des adultes épanouis et forts contre la maladie.

- le plus fondamental est la prise en charge au niveau médical : tous les enfants de l'orphelinat sont atteints du VIH depuis la naissance ;
- l'éducation scolaire et la formation retiennent ensuite toute notre attention : le VIH n'affecte pas uniquement la santé physique, les discriminations qui l'accompagnent sont très nombreuses en Inde. Afin d'enrayer le processus d'exclusion et de favoriser au maximum l'intégration des enfants au sein de la société, nous pensons que leur réussite professionnelle est indispensable ;
- le climat familial et l'attention portée à chacun dans sa singularité constituent le dernier grand axe de la pédagogie de Shanthi Bhavan Children's Home. Au-delà de la maladie et quel qu'ait été le passé, nous voulons redonner aux enfants la confiance et l'espoir en l'avenir.

L'enjeu de l'orphelinat n'est donc pas purement médical mais également social : l'objectif est de donner les moyens aux enfants séropositifs de s'intégrer dans la société en dépit de leur maladie et des discriminations qui lui sont liées. Pour ce faire, une attention toute particulière est donnée aux études et à leur formation professionnelle.

Le premier combat fut ainsi de scolariser les enfants : l'immense majorité des enfants accueillis n'allaient pas à l'école avant d'arriver à l'orphelinat. Depuis 2 ans, tous les enfants vont à l'école. Notre objectif est désormais de qualifier la prise en charge de chaque enfant dont les besoins varient beaucoup de l'un à l'autre. Certains ont accumulé de gros retards, d'autres sont affectés d'une déficience mentale. Pour permettre à chacun d'étudier à hauteur de ses capacités, nous recherchons les écoles adaptées à la situation de chaque enfant, celles qui pourront l'accompagner du mieux possible là où il en est. Ainsi certains enfants sont inscrits dans des écoles du gouvernement, d'autres dans des écoles privées.

Nous pensons en effet que les perspectives d'avenir pour les enfants séropositifs en Inde dépendent pour une large part de leur niveau d'étude. Leur maladie les met plus que partout ailleurs en marge de la société. La vie affective, la vie familiale et la vie sociale y sont tellement institutionnalisées que la séropositivité s'avère parfois un obstacle de taille. Nous voulons par l'éducation et la formation donner à ces enfants toutes les chances de s'en sortir et leur donner les moyens de trouver une place dans la société qui est la leur.

Aujourd'hui les 56 enfants séropositifs de Shanthi Bhavan Children's Home sont soignés, scolarisés et éduqués. Un lien a été reconstruit avec leurs familles (souvent les enfants gardent un grand-parent ou des oncles et tantes) ; des peurs et préjugés ont été dépassés. L'orphelinat existant depuis 2006, 9 enfants sont devenus des adultes et ont acquis une autonomie : ils font des études supérieures ou travaillent. Certains ont pu retourner dans leur village d'origine voire se sont mariés.

Camp d’été des enfants

La collecte Lilo soutiendra le financement du camp organisé chaque été pendant les vacances des enfants. Au Tamil-Nadu il fait trop chaud 10 mois sur 12, mais il fait beaucoup trop chaud 2 mois dans l’année, en avril-mail, les 2 mois de congé scolaire indiens. Pendant ce que les tamouls appellent la « kathiri veyil » (jours les plus chauds de l’année), les corps des enfants de Shanthi Bhavan Children’s Home, déjà affaiblis, sont mis à rude épreuve.

Pour échapper à la chaleur écrasante du littoral, nous emmenons les enfants à la montagne 2 semaines par an. En plus de la fraîcheur, ces 2 semaines apportent nombre de bienfaits pour les enfants. Les camps d’été sont propices à faire grandir le climat familial parmi eux et avec les éducateurs. Ils sont aussi l’occasion de se découvrir mutuellement plus en profondeur et de faire plein de découvertes en tout genre : marche, nage, grands jeux, pêche !


Lien du site: http://www.nambikkay.com/accueil/

Ce projet n'a pas encore publié d'actus.

Date Montant reçu HT
05/12/2018 155.0706 $
26/09/2018 128.1018 $
30/08/2018 274.1828 $
29/06/2018 228.1111 $
30/04/2018 194.4001 $
29/01/2018 116.8648 $
28/09/2017 116.8648 $
31/12/2018 101.133 $ (à venir)
31/01/2019 104.5041 $ (à venir)
28/02/2019 128.1018 $ (à venir)
Lilo reverse l'argent tous les mois, à partir de 100€.

Questions Fréquentes