Le saviez-vous ? Le moteur de recherche Lilo.org permet de financer l'asso Cdpenfance. Tous les soutiens comptent !

En savoir plus

Pour aider à financer Cdpenfance utilisez Lilo !

Cdpenfance

Accompagner des personnes ayant subi des actes de violences durant l'enfance (aide juridique et psychologique) et prévenir la maltraitance infantile.

Partager ! Mobilisez vos proches pour soutenir ce projet
85 $
$
L’association Coup de pouce - Protection de l'enfance est engagée dans le champ de la protection de l’enfance et mène différentes actions d’aide, d’accompagnement et de prévention contre la maltraitance.

Une association indépendante

Créée en mai 2014, Coup de pouce-protection de l’enfance est une association à but non lucratif régie par la loi de 1901, dont le fonctionnement repose aujourd’hui sur les cotisations et dons de ses membres ou soutiens, ce qui favorise son indépendance ainsi que sa totale liberté de parole et d’action.

Une association gérée par des professionnels en activité et des citoyens engagés

Coup de pouce-protection de l’enfance présente la particularité d’être gérée par des professionnels (avocats, psychologues, professionnels de la petite enfance et de l’éducation spécialisée, instituteurs, scientifiques, ...) ainsi que par des particuliers engagés ayant fait preuve de leur intérêt pour la protection de l’enfance, dont d’anciennes victimes.

Notre association se propose:

- d’apporter une aide à l’Enfance maltraitée sur le plan juridique comme psychologique. Tout enfant victime de maltraitance ou tout adulte ayant été victime durant son enfance pourra ainsi être accompagné et soutenu par une équipe de professionnels dans son processus de reconstruction.
- de mettre en place des interventions de prévention et sensibilisation auprès des professionnels, dans les établissements scolaires et toutes structures concernées par la famille et l’enfance.
- d’interpeler les parlementaires pour une plus grande protection des mineurs (dont les affaires médiatisées récemment ont illustré ses graves lacunes)
- d’organiser des conférences et colloques autour de la protection de l’enfance, ...

L’argent Collecté sur Lilo permettra:

- D’apporter une aide financière pour la prise en charge psychologique des personnes que nous accompagnons.
- De pérenniser notre colloque annuel avec une gratuité pour les étudiants et les demandeurs d’emploi. (prochain colloque organisé en mai / juin 2018 sur la question de la prescription des infractions contre les mineurs)
- De financer des campagnes de prévention contre la maltraitance auprès des professionnels de l’enfance.
- De financer un local et un salarié pour la mise en place d’une permanence et développer nos actions sur le territoire national.


Lien du site: http://www.cdpenfance.fr

140 days ago

Cdpenfance

photo Chères amies et chers amis de Coup de pouce – Protection de l’enfance, tous les administrateurs de l’association vous souhaitent une belle et merveilleuse année 2018.

L’année 2017 a été très riche en évènements pour notre jeune association. En effet, l’organisation de notre premier Colloque sur l’inceste, le redémarrage du site internet, l’interactivité sur notre page Facebook, l’avènement d’une plateforme virtuelle collaborative via Slack, la qualité des articles rédigées par notre Président ainsi que le dynamisme de l’équipe et particulièrement de notre community manager a permis de multiplier nos partenaires mais aussi de nous rendre plus visible dans l’espace public. Nous devenons des interlocuteurs reconnus et comptons bien continuer à faire entendre notre voix pour défendre ces enfants qui en ont tant besoin.

Les moments forts de Coup de pouce – Protection de l’enfance en 2017 :

Mars 2017, premier colloque organisé par notre association :

Le 25 mars 2017 s’est tenu notre premier colloque sur le thème de l’inceste en partenariat avec l’UPMC qui nous a prêté gracieusement un amphithéâtre dans le CHU de La Pitié-Salpêtrière ainsi qu’avec l’aimable participation d’intervenants extérieurs ayant répondu présent à nos invitations, tels que Rémy Borel (Commandant de la brigade des mineurs de Bobigny), Charlotte Mareau (Docteur en Psychologie spécialisée dans les psycho-traumatismes) pour l’animation du Colloque, et Paolo Nino Cence (professionnel de l’audio-visuel) pour la prise vidéo.

 Juin 2017, ouverture vers les nouveaux modes de communication:

La création d’une plateforme collaborative ouverte à tous sur slack avec une inscription via le site ou Facebook pour échanger sur différents sujets de la protection de l’enfance nous permet de multiplier les remontées d’informations et d’opinions de tous les professionnels et citoyens engagés dans notre cause.

Septembre 2017, Coup de pouce est sollicité par les médias :

Suite à l’affaire de la petite Sarah à Pontoise révélée par Médiapart en septembre 2017, Slate.fr nous contacte pour une interview. Avec l’affaire de Meaux concernant une autre fillette victime, s’en suivra une série d’interview dans les médias (RTL, Le Monde, France 24, France Info, RMC etc…) de notre Président sur la question de la présomption d’absence de consentement pour les mineurs en dessous d’un certain âge. Ces interventions peuvent être retrouvées sur le site de l’association.

Octobre 2017, Première intervention en milieu professionnel :

L'association est intervenue à la maternité parisienne des Bluets, représentée par Sandra Cussigh Hernandez (trésorière et secrétaire adjointe de l’association), Nathalie Bellardie (psychologue de l'association) et Pascal Cussigh (Président de l’association). Chacun est intervenu 10 mn environ sur la situation de femmes enceintes ayant subi un inceste ou une agression sexuelle auparavant. Les interlocuteurs aux Bluets ont été très intéressés et les échanges très riches. A la demande du Directeur de la Clinique, cette présentation et les échanges qui s'en sont suivis ont été filmés.

Novembre 2017 : Coup de pouce – Protection de l’enfance inaugure sa collaboration avec la faculté de Droit de Montpellier

Participation au Colloque organisé par l’Equipe de droit pénal de l’université de Montpellier,

« Regards croisés sur le statut du mineur », devant un amphithéâtre au complet. L’association a pu y développer sa proposition de voir instaurer une présomption d’absence de consentement pour les enfants de moins de 15 ans. Merci à Mmes Serva et Sordino de leur invitation. Il est d’ores-et-déjà prévu que l’association et l’université de Droit de Montpellier participent à tour de rôle à leurs colloques respectifs, avant éventuellement d’organiser des colloques conjointement.

L’association interpelle les pouvoirs publics:

Le 16 novembre l’association écrit au ministre de la Justice, Mme BELLOUBET et à la secrétaire d’état à l’égalité hommes-femmes, Mme SCHIAPPA, à la suite des affaires de Pontoise et de Meaux relayées dans les médias, afin de proposer un changement de la loi actuelle pour une réelle protection des mineurs victimes de violences sexuelles. Des démarches auprès de différents parlementaires sont également en cours.

Décembre 2017 rencontre avec le COFRADE:

Le Conseil Français des Associations pour les Droits de l’Enfant (regroupant cinquante organisations, toutes engagées pour la défense et la promotion des droits de l’enfant tels que définis dans la CIDE) nous a sollicités pour recueillir notre avis, en tant que professionnel de l’enfance, sur les propositions de loi qu’il va présenter à la ministre de la justice concernant la protection des mineurs victimes de violences sexuelles.
Pascal CUSSIGH doit prochainement rencontrer la présidente de la COFRADE afin que soient mises en place des interventions communes sur ce sujet.

Perspectives 2018:

L’année 2018 sera un enjeu de taille à plusieurs titres. Tout d’abord, si nous voulons continuer à tenir une place importante dans le secteur de la protection de l’enfance, nous devrons garder la même dynamique que l’année passée et ouvrir de nouveaux chantiers. De plus, nous arrivons à la fin de la 4ème année d’exercice de l’association ce qui va correspondre au renouvellement d’un tiers de notre Conseil d’Administration lors de notre prochaine Assemblée Générale (juin 2018). Cette disposition propre au fonctionnement de Coup de pouce –Protection de l’enfance a pour but de permettre l’arrivée de nouvelles personnes et l’émergence de nouvelles dynamiques.

Nous continuons à intervenir pour assister les victimes (ou anciennes victimes) qui nous contactent en les adressant notamment vers des psychologues et/ou avocats collaborant avec l’association. De nouveaux suivis psychologiques et/ou juridiques ont été initiés cette année.

Nous avons commencé à préparer notre prochain colloque qui se tiendra fin mai ou début juin 2018, toujours en partenariat avec l’UPMC, devenu depuis peu UPMC PARIS SORBONNE. L’intitulé de ce deuxième colloque sera : La prescription des infractions contre les mineurs « faut-il rendre imprescriptibles les crimes contre l’enfance ? » Nous restons sur le même format que l’an passé. Un regard croisé avec différents points de vue juridiques, psychologiques, et avec un éclairage particulier de la neuroscience. Nous maintenons la gratuité pour les étudiants et les demandeurs d’emploi.

Des modifications et améliorations du site internet avec l’apparition de nouveaux items, mais aussi une organisation des rubriques plus intuitive et plus simple, sont en cours.

La recherche de financeurs mais aussi des campagnes de dons pour l’élaboration de différents projets sont en chantier : Pouvoir proposer une bourse d’aide pour le financement de suivi psy pour les patients en difficulté financière, louer un local pour le siège de l’association, lieu de réunion, l’accueil des personnes victimes que nous suivons. De même, l’association souhaiterait, à terme, pouvoir créer un poste de salarié pour assurer les tâches quotidiennes et assurer la permanence de l’association.

Nous vous remercions vivement de votre aide et de votre soutien et restons à votre entière disposition pour répondre à vos questions.

Encore tous nos vœux pour 2018 et à très vite.


Pascal CUSSIGH - Président de l’Association
Olivier BEREZIAT - Secrétaire Général de l’Association

Date Montant reçu HT
30/06/2018 12.3607 $ (à venir)
31/07/2018 8.9896 $ (à venir)
31/08/2018 23.5977 $ (à venir)
Lilo reverse l'argent tous les mois, à partir de 100€.

Questions Fréquentes