Show all projects

ACZA contre l’excision

Lutter contre la pratique de l'excision dans le respect des traditions par une approche compréhensive

606 € collected so far

Support this project by using Lilo.

L’association Culturelle Zassa d’Afrique (ACZA) a pour but de lutter contre la pratique de l’excision et ses conséquences sur la santé morale et physique des personnes, en France et en Côte d’Ivoire, et d’apporter une aide aux femmes démunies de Côte d’Ivoire par le biais de projet de développement local et durable. De plus, l’ACZA favorise la découverte de la culture Ivoirienne et d’Afrique de l’Ouest par le public français.

Un projet qui respecte les traditions

L’ACZA a construit un projet de lutte contre l’excision qui prend en compte la réalité d’une société, d’une culture et d’une tradition. Ce projet est essentiel en ce qu’il essaie de répondre à l’évolution de la société ivoirienne tout en respectant les traditions et la richesse d’une culture encore peu connue. Il vise à enrayer la pratique de l’excision sur le long terme dans la région de Tonkpi à l’ouest de la Côte d’Ivoire où le taux d’excision diminue difficilement, malgré l’existence d’une loi la condamnant et d’une politique répressive dans le pays. Il utilise comme principaux outils la sensibilisation, la formation et l’éducation.

Reconversion des matrones et des acolytes

La 1ère maison des Femmes a été inaugurée en avril 2015 à Kabakouma, village de 4000 habitants au cœur de la région du Tonkpi à l’Ouest de la Côte d’Ivoire. Elle permet une reconversion des matrones (exciseuses) en accoucheuses. Par la sensibilisation et les formations, les matrones ont pris conscience des dangers de la pratique de l’excision pour la santé des femmes. Aujourd’hui une 2ème maison des Femmes a été construite à Mangouin. Reconnues dans leur fonction de matrones accoucheuses traditionnelles, elles exercent avec leur savoir ancestral et les nouvelles connaissances acquises lors des formations dispensées par l’ACZA. Les acolytes ce sont elles reconverties dans des activités génératrices de revenus (productions maraîchères, culture de riz...)
15 villages sont aujourd'hui fédérés afin de bénéficier de ce projet.

Le parrainage/marrainage

En parallèle aux actions menées avec les matrones, l’ACZA a développé un projet de parrainage/marrainage : l’éducation contre l’excision. Les familles qui le souhaitent, s’engage à ne pas faire exciser leurs petites filles en échange du financement de leur scolarisation. Cette action supplémentaire permet de protéger davantage de jeunes filles de l’excision à Kabakouma et à Mangoin. Une prise de conscience progressive des familles du bienfait sur la santé de leur fille et du bénéfice à ce qu’elles suivent une scolarisation pourra à long terme faire prendre ce chemin sans passer par le biais du parrainage.

Ce qu'en dit le FORIM (Forum des Organisations de Solidarité Internationale issues des Migrations)

« Projet de lutte contre la pratique de l’excision par une approche originale compréhensive dans un village de KABAKOUMA (Association ACZA) : le résultat est prodigieux. Cette association (ACZA) présidée par Mme DIOMANDE Martha a réussi un pari incroyable. Réussir à convertir 150 Matrones exciseuses en Matrones accoucheuses, la construction de deux centres d’accouchement dirigés par ces matrones en toute autonomie, la création d’activités génératrices de revenus pour celles-ci dont l’activité principale était l’excision ; En outre, 100 jeunes filles en âge d’être excisées sont confiées à l’association qui prend en charge leur scolarisation dès lors que les mamans s’engagent à ne pas les exciser. Enfin, 50 bébés filles nées dans ces centres d’accouchement sont prises en charge dès leur naissance et seront scolarisées par l’association et portent la dénomination de « Génération Martha » pour lesquelles les mères militantes contre l’excision se sont engagées sur l’honneur à ne pas les soumettre à une telle pratique qui malgré tout, relève de la tradition et donc du domaine du « Sacré » qu’il convient d’aborder avec prudence et précaution. Bref un excellent projet qui lors de la RIS a suscité beaucoup d’intérêt et d’admiration de la part des autorités présentes. Quelle ne fut pas notre surprise de noter une présence importante des Chefs traditionnels acquis à sa cause. »


Lien du site: http://www.acza-35.fr/

234 days ago

ACZA contre l'excision

photo Pendant que la crise sanitaire perdure, l’excision perdure également, il ne faut pas l’oublier.
Des millions de petites filles sont en danger.
Je voudrais remercier tous les parrains et toutes les marraines qui nous soutiennent dans notre lutte contre l’excision. En apportant leur contribution, ils permettent la scolarisation des petites filles et les protègent de l’excision. Ces nouvelles générations épargnées ne transmettront...

Date Amount excl tx
31/08/2021 112.37 $
31/12/2020 94.3908 $
31/03/2020 34.8347 $
31/01/2020 125.8544 $
30/06/2019 129.2255 $
30/11/2018 121.3596 $
Lilo reverse l'argent tous les mois, à partir de 100€.

Show all projects