Le saviez-vous ? Le moteur de recherche Lilo.org permet de financer l'asso Utopiks Loustiks: Une école, un avenir pour les enfants de Nosy-Be. Tous les soutiens comptent !

En savoir plus

Pour aider à financer Utopiks Loustiks: Une école, un avenir pour les enfants de Nosy-Be utilisez Lilo !

Utopiks Loustiks: Une école, un avenir pour les enfants de Nosy-Be

Favoriser l'accès à l'éducation, sensibiliser à la santé, à la culture et à l’environnement la population du village d'Andilana à Nosy Be, Madagascar à travers les actions de l'école communautaire Utopiks Loustiks.

Partager ! Mobilisez vos proches pour soutenir ce projet
105 $
$
UTOPIKS LOUSTIKS est une association de loi 1901 inscrite au J.O. du 16 Juin 2011. Elle est le principal partenaire de l’association malgache Utopiks Loustiks et permet ainsi le financement, depuis 2012, d’une école communautaire sur l’île de Nosy Be à Madagascar

Education + Partage = Avenir

Utopiks Loustiks veut s’inscrire comme un acteur durable dans la vie du village en facilitant l’accès à l’éducation.

L'école est ouverte depuis 2012 et accueille chaque année entre 20 et 25 élèves de 5 à 12 ans qui sont répartis en deux classes selon leurs niveaux. Nous avons donc créé deux emplois d'institutrices, Prisca s'occupe des petits et Hanitra des plus grands.
`
Nous voulons lutter contre la malnutrition et fidéliser la présence des enfants, c'est pourquoi nous proposons la cantine gratuitement le midi. Nous avons donc créé un emploi de cuisinière pour Netty, jeune maman célibataire ayant cinq enfants à charge.

Nous tentons de mettre en garde les jeunes filles de 10 à 15 ans contre le travail du sexe. La première sensibilisation se fait par les conversations du quotidien notamment en matière de contraception. Beaucoup de femmes ne sont pas au courant des possibilités offertes et gratuites par les établissements de santé. L'école se veut comme lieu d’écoute où les enfants et leurs mamans peuvent obtenir informations et conseils.

Nous souhaitons favoriser l’accès à l’alphabétisation et aux langues étrangères. L’une des causes principales du problème étant la vulnérabilité économique et sociale des femmes et des jeunes, il faut les encourager à se former et les aider à se lancer dans des activités génératrices de revenu.

Nous avons aussi créé une bibliothèque communautaire au village qui est gérée par Haingo.

Nous salarions aussi un gardien et un jardinier.

Notre trésorière sur place gère le budget et surveille l'évolution du projet mais notre école est celle des villageois avant tout et notre but est de les accompagner vers l'autonomie.

Déscolarisation de masse

Madagascar n’a pas, actuellement, de gouvernement qui pourvoie convenablement à l'éducation de ses enfants quelle que soit leur catégorie sociale. A Andilana, le constat est simple, et visible : 286 enfants de 0 à 14 ans, 26% qui ne vont pas l'école chez les 3-14 ans, 12% qui doivent parcourir plus de 20 kms pour rejoindre un établissement correct. Le salaire local est compris entre 75 000 et 175 000 ariary par mois (entre 26 € et 62 €), alors qu’une bonne école privée coûte 20 000 ariary par mois (7,00 €) auxquels il faut rajouter les frais de transport et les fournitures (données récoltées sur place en avril 2011). Ceux qui vont à l'école publique la plus proche disposent d'un enseignement en malgache mais l'Etat subventionne les écoles au lance-pierre et les budgets sont donc souvent insignifiants. Les enfants sont donc là,tous les jours, entre la plage et le village. Bien sûr certains aident leurs parents, voire travaillent carrément. D’autres nagent, pêchent, jouent au foot...

L’association doit sa création à l’initiative de Chloé Lemaçon. Vannetaise d’origine, Chloé vit actuellement à Nosy-Be, au village d’Andilana. Elle y a ouvert en novembre 2012 une maison et table d’hôte solidaire et écologique de Nosy Be, La Casa Flops. Directement impliquée dans la vie du village, elle s’est engagée comme partenaire durable de l’association Utopiks Loustiks puisque qu’elle y reverse une partie de ses bénéfices. Elle est aussi membre bénévole et polyvalente sur place, et suit attentivement l’évolution des projets et en rend compte aux différents partenaires.

En s’installant à Andilana, village de Nosy Be à Madagascar, le constat de la déscolarisation en masse fut rapide. La crise globale ainsi que la crise sociopolitique qui
16
secouent le pays ont beaucoup affecté la qualité de vie des malgaches. C'est à ce moment-là qu'est née l'idée d'Utopiks Loustiks.
Pourquoi Madagascar? De très bonnes organisations y mènent des actions de qualité. Seulement, pour le moment, la meilleure chose est déjà d’œuvrer dans le village d’adoption de Chloé, celui d’Andilana. Avec l'espoir d'agrandir notre champ d'action par la suite. Nous voulons initier des actions sociales et collectives dans une démarche de développement durable et d'harmonie avec les populations locales afin d'améliorer la vie des enfants, d'enrichir leur enseignement et d'agir pour leur santé.
Si la déclaration universelle des droits de l’homme dit que « tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression », faut-il déjà fournir aux enfants les clés de la compréhension, les guider sur la voie de la réflexion qui les aidera à avoir une opinion et à l’exprimer. Il est prouvé que de l'éducation des enfants dépendent leur santé, leur niveau de vie et leur engagement civique. Nous voulons apporter un soutien concret, adapté et suivi sur le terrain qui sera le fruit de solidarité entre les villageois et les touristes, les enfants malgaches et les enfants d’ailleurs.

De retour à Vannes au printemps 2011, Chloé mobilise ses amis et son réseau et nous fait part de son projet, touchés par sa persévérance et son utopie d’un monde plus juste, nous organisons la première réunion de l’association le 1er juin 2011 à Vannes en compagnie d’une vingtaine de personnes. Utopiks Loustiks démarre ce jour avec 27 adhérents venant de divers horizons, le bureau est élu, Antoine Lemonnier est nommé président, Julien Danielo est secrétaire, Soizic Lahonda, secrétaire adjointe et Carmen Arhuero trésorière. Deux adhérents seront sur le terrain, Chloé Lemaçon et Arnaud Pennuen, rappelons que tous les frais de déplacement sont à la charge des voyageurs. Utopiks Loustiks est approuvé par la préfecture du Morbihan en tant qu’association loi 1901, le 16 juin suivant.

Pérennisation

Nous sommes heureux et satisfaits de toutes ces réussites.

Et si nous avons pu optimiser l’environnement de travail des enfants depuis 2012, nous voulons aussi pérenniser les salaires de nos employés locaux et cotiser pour eux aux diverses charges sociales.

Les employés concernés sont :

- Notre enseignante, Hanitra, la première employée d’UTOPIKS LOUSTIKS. Bénévole de la première heure, nous l’avons ensuite engagée pour le premier poste d’institutrice. Elle a assuré seule l’année scolaire 2012/2013, avec des aides ponctuelles. En 2013/2014, nous avons eu la joie d’accueillir Vincent, un jeune bénévole français âgé de 23 ans qui a travaillé à ses côtés. Si le centre fonctionne, c'est en grande partie grâce à eux. Et à la vue des progrès réalisés cette année-là par les enfants, il était impensable de repartir avec une seule enseignante en 2015.

- Prisca a 28 ans, et c'est donc notre deuxième enseignante, salariée depuis la rentrée de 2015.

- En plus de l’aide précieuse de nos instituteurs, notre centre est surveillé jour et nuit par notre gardien François, âgé de 70 ans, il est en même temps le « papy gâteau » des enfants et l’oncle de plusieurs élèves , Masoa, Mounja, Saana, Josette et Josiane.


- Netty, notre cuisinière mère célibataire de 5 enfants, dont Angeline et Solina, et âgée de 25 ans. Avec nous depuis octobre 2012, Netty a beaucoup gagné en indépendance avec son salaire.

- La bibliothécaire, Haingo. Jeune femme de 24 venue d’Antananarivo avec Thierry, son mari, cuisinier à La Casa Flops. Ils ont laissé deux enfants en bas âge là-bas et peuvent espérer les faire venir bientôt.

- Notre Jardinier, Papa Todisoa. Quand François a perdu son fils en 2014, Papa Todisoa s’est simplement proposé de le remplacer. Très impliqué dans l’école depuis les débuts, et voyant que Monsieur François était fatigué, nous avons décidés de lui verser un salaire pour venir une fois par semaine. Mais Papa Todisoa est là tous les jours, et a minutieusement préparer un beau jardin.

Notre objectif est simple, nous voulons que l'école Utopiks Loustiks continue de grandir d'année en année. Nous devons donc pérenniser les emplois créés et trouver toujours plus de fonds pour pouvoir accueillir plus d'enfants.

Nos besoins

Notre budget est alimenté par les dons des adhérents en France, les actions menées dans les écoles de Bretagne et le Conseil Général du Morbihan.

Les fonds collectés sur Lilo nous permettrons de financer le fonctionnement de la cantine et les achats de fournitures scolaires.

6 Salaires annuels avec charges sociales.........................................................................................6500 euros

Cantine : Les repas d’un élève à l’année...........................................................................................130 euros

Un repas.......................................................................................................................................................1 euro

Un trimestre de repas pour un élève...................................................................................................45 euros

Fournitures scolaires : Un uniforme (blouse) réalisé par les couturières du village........................4 euros

2 uniformes/ élève................................................................................................................................200 euros

Matériel scolaire pour un élève............................................................................................................15 euros

Brosses à dent par an et par élève..........................................................................................................2 euros

Budget brosses à dents pour la classe à l’année................................................................................60 euros

Equipement scolaire : Deux kits Electricité solaire...........................................................................200 euros

Transport Taxi pour les enfants Madiro- Andilana..................................................................20 euros/mois

Charbon vert (issu de plantations d'eucalyptus gérées durablement)...............................4 €/semaine

Soit................................................................................................................................................... 160 euros/an


Lien du site: http://www.utopiksloustiks.com

Ce projet n'a pas encore publié d'actus.

Date Montant reçu HT
30/06/2018 3.3711 $ (à venir)
31/07/2018 3.3711 $ (à venir)
31/08/2018 16.8555 $ (à venir)
Lilo reverse l'argent tous les mois, à partir de 100€.

Questions Fréquentes