Le saviez-vous ? Le moteur de recherche Lilo.org permet de financer l'asso RESTAURATION DU LO GAUDI. Tous les soutiens comptent !

En savoir plus

Pour aider à financer RESTAURATION DU LO GAUDI utilisez Lilo !

RESTAURATION DU LO GAUDI

Permettre à des jeunes sous main de justice un retour vers la formation et l'emploi des métiers associés à la restauration d'un palangrier traditionnel

Partager ! Mobilisez vos proches pour soutenir ce projet

$

102 $
Ce projet est basé sur la restauration d'un palangrier traditionnel le "LO GAUDI" afin de réconcilierdes jeunes mineurs sous-main de justice avec les apprentissages et "l'école" pour envisager un retour à la formation ou à l'emploi autour des métiers associés à ce projet.

L'ADPEP 66 : la solidarité en action

L’œuvre des pupilles de l’état est créée en 1915 par des universitaires entourés d’enseignants et amis de l’école publique pour aider matériellement et moralement les orphelins et victimes de guerre et se définit dès son origine comme œuvre de secours et d’assistance mais aussi d’éducation à la solidarité et par la solidarité. Dès 1926, les associations départementales autonomes étendent leur assistance à tous les enfants fréquentant ou ayant fréquenté les établissements publics qui ont besoin d’assistance matérielle ou morale. Autour des années 50, l’activité des PEP se développe dans des domaines plus proches de l’école (aide à l’enfance en difficulté au carrefour de l’école et des politiques de santé, organisation de classes de découverte). A partir de 1986, les PEP ont mis en place des actions de soutien scolaire pour les enfants momentanément hors de l’école qui se structureront sous le nom de SAPAD (Service d’Assistance Pédagogique A Domicile aux enfants malades ou accidentés).

L’ADPEP 66 fut créée en 1917, fondée sur des convictions et des valeurs de laïcité et de solidarité dans deux domaines d’action : le social et le médicosocial ainsi que l’éducation et le loisir. Fondée sur un projet d’éducation transformant les jeunes élèves en futurs citoyens responsables, elle développe une logique de solidarité en action. L’ADPEP 66 se positionne comme un partenaire majeur de l’action sociale catalane et assume ses engagements auprès des populations les plus fragilisés et les pouvoirs publics lui font confiance pour participer à la construction du vivre ensemble dont nous avons localement besoin. Cette association engage ses collaborateurs dans un ensemble de réflexions et de débats pour favoriser une organisation apprenante dans laquelle elle doit anticiper et maîtriser les enjeux des secteurs dans un esprit de solidarité et de partenariat.

Le projet éducatif du CER (Centre Educatif Renforcé) Bleu Marine de Port-Vendres

Le CER (Centre Educatif Renforcé) Bleu Marine créé en 2002, a un projet éducatif axé sur des activités liées au milieu maritime qui constituent les deux médias éducatifs principaux du projet de service de la structure.
Ce Centre s’inscrit dans le dispositif de la Protection Judiciaire de la Jeunesse destiné à la prise en charge éducative des mineurs, au titre de l’ordonnance du 2 février 1945.
Les mineurs accueillis sont des jeunes de 14 à 18 ans, pour lesquels un éloignement, pour un temps limité, du milieu de vie ordinaire, est souhaitable. Il s’agit de mineurs sous-main de justice, multirécidivistes, placés principalement par les juges des enfants de la région Languedoc Roussillon et des régions voisines. Leurs placements sont ordonnés afin de briser la spirale de la délinquance dans laquelle ils évoluent et peuvent être prononcés dans le cadre d’une alternative à l’incarcération. Néanmoins ces derniers ont un potentiel qu’il nous appartient de valoriser et de faire émerger.
Afin de réconcilier les jeunes accueillis avec le retour vers la formation et l’emploi et en raison de l’ancrage fort de la structure dans son environnement culturel, l’équipe s’est très rapidement dirigée vers la pêche traditionnelle. S’est alors greffé à cette idée, le projet de trouver une embarcation traditionnelle de pêche à restaurer, afin de rajouter à la simple activité nautique tout le travail en amont de restauration et de mise en valeur de ce type de navire, avec toute la palette des métiers associés (charpente de marine, mécanique bateau, maintenance et accastillage spécifiques …) ainsi que l’apport culturel qu’il pourrait être fait aux jeunes accueillis au C.E.R. autour de cette embarcation.

Vers un retour à la formation et à l'emploi des métiers liés à la restauration d'un palalngrier traditionnel

Afin de réconcilier les jeunes mineurs sous-main de justice accueillis avec le retour vers la formation et l’emploi, la restauration d’un palangrier traditionnel permettra de développer tout le travail en amont de restauration et de mise en valeur de ce type de navire, avec toute la palette des métiers associés (charpente de marine, mécanique bateau, maintenance et accastillage spécifiques …). La barque trouvée est un palangrier traditionnel en bois. Nous nous sommes rapprochés du Conseil Général qui gère le site de Paulilles (Port-Vendres) où un atelier, de restauration des embarcations traditionnelles, fonctionne et avons obtenu leur accord pour nous guider et nous accompagner dans ce travail au sein de leur atelier qui pourra s’étaler sur plusieurs sessions.

Notre pari est de réconcilier ces jeunes avec les apprentissages et « l’école ». En effet, afin de pouvoir restaurer ce bateau, il est évident qu’ils vont devoir maîtriser des savoirs de base que l’enseignante, mise à disposition par l’Education Nationale, leur apportera et qui vont leur permettre de comprendre l’intérêt de l’école et des apprentissages.

Ce projet permettra aussi à ces jeunes, souvent déracinés et très égocentrés, de développer un sentiment d’appartenance à un projet collectif, en y participant individuellement, de prendre conscience des valeurs trans-générationnelles et patrimoniales par la transmission d’un savoir artisanal autour de cette restauration dans le respect des traditions du bassin méditerranéen.

Accompagner et soutenir les jeunes dans la restauration du "LO GAUDI"

La collecte permettra aux jeunes de finaliser leur projet de mise en eau du "LO GAUDI" en finançant le transport et le déplacement du palangrier, l'achat de matériaux de rénovation et du moteur ainsi que la location de l'atelier de rénovation des barques catalanes de Port-Vendres.


Lien du site: http://pep66.org/

Ce projet n'a pas encore publié d'actus.

Date Montant reçu HT
31/12/2018 3.3711 $ (à venir)
31/01/2019 5.6185 $ (à venir)
28/02/2019 4.4948 $ (à venir)
Lilo reverse l'argent tous les mois, à partir de 100€.

Questions Fréquentes