Le saviez-vous ? Le moteur de recherche Lilo.org permet de financer l'asso Phoques en baie de Somme. Tous les soutiens comptent !

En savoir plus

Pour aider à financer Phoques en baie de Somme utilisez Lilo !

Phoques en baie de Somme

Continuer à protéger et étudier les phoques en baie de Somme.

Partager ! Mobilisez vos proches pour soutenir ce projet

$

979 $
Picardie Nature étudie et protège, tout au long de l’année, les deux espèces de phoques présentes en baie de Somme : le Phoque veau-marin et le Phoque gris.

L'association Picardie Nature

Picardie Nature est une association fédérative régionale de citoyens, créée en 1970, qui :
- œuvrent à la connaissance de la biodiversité,
- agissent en protégeant des espèces ou milieux menacés,
- interviennent pour le respect de la réglementation,
- militent pour la prise en compte de l’environnement dans les projets d’aménagement,
- contribuent à l’éducation et à la sensibilisation pour la protection de la nature et de l’environnement en Picardie.

Ainsi ses actions sont nombreuses et diverses : étude de la faune sauvage (Mammifères, Insectes, Reptiles, Amphibiens, Oiseaux...), protection de la faune sauvage (Chauves-Souris, Hirondelles, Mammifères marins...), protection de l'environnement (lutte contre les dépôts sauvages...), et sensibilisation des scolaires et du grand public (via l'animation de sorties et l'édition de différentes publications)!

Naissance du programme d'études et de protection des phoques en baie de Somme

La baie de Somme accueille aujourd'hui la population de Phoques veaux-marins la plus importante de France. Mais cela n'a pas toujours été le cas. Les phoques étaient présents en grand nombre au XIXe. Cependant, ils ont disparu au début du XXe, victimes d'une chasse intensive. Classées espèces protégées en 1972, les phoques sont ainsi réapparus en Picardie au cours des années 1980.

Dès 1986, Picardie Nature a mis en place son programme d'études et de protection des phoques en baie de Somme afin d'en apprendre davantage sur leur biologie et leur écologie, tout en les protégeant des menaces qui peuvent peser sur eux (dérangements répétés, pollution, modification de leur habitat...).

De nombreuses actions ont été mises en place et continue à être réitérée depuis :
- le suivi et l’étude des populations de Phoques veaux-marins et de Phoques gris : les données nouvellement acquises ont d'ailleurs déjà été utilisées dans de nombreusess études aux échelles régionale, nationale et européenne ;
- la gestion des mammifères marins échoués, vivants et morts, permet d'en apprendre davantage sur ces animaux, et au mieux de les sauver en les remettant à l'eau ou en les conduisant dans le centre de soins le plus proche ;
- la mise en place d’animations, qui sont sous 2 formats : les "points d'observations" et les sorties guidées. Ils permettent de sensibiliser et d'informer un maximum de personnes sur la fragilité de ces espèces et de leur habitat.

La "Surveillance estivale"

Picardie Nature étudie et protège, tout au long de l’année, les deux espèces de phoques présentes en baie de Somme : le Phoque veau-marin et le Phoque gris.

Cependant, l'été correspond à deux périodes : à la période de reproduction du Phoque veau-marin, et à la période d'afflux touristique en baie. Les risques de dérangements peuvent donc être nombreux. Or ils sont connus comme facteurs pouvant impacter physiologiquement ces mammifères marins.

C’est pourquoi, une « Surveillance estivale » est mise en place annuellement par l'association depuis 1990. Dans le cadre de cette action, Picardie Nature accueille de nouveaux bénévoles pour prêter main-forte aux bénévoles réguliers durant cette période. Ils sont présents quotidiennement en baie pour sensibiliser et informer le grand public sur la biologie de l'espèce et son environnement, pour réaliser un suivi de la population et pour protéger les reposoirs, zones de quiétude vitales à la biologie de l'espèce.

Aidez-nous à continuer nos actions !

L'objectif de programme d'études et de protection des phoques est donc multiple. Pour commencer, continuer à étudier cette population (effectifs, nombre de naissances, photo-identification, surveillance de l’état sanitaire) permettra d'acquérir des connaissances supplémentaires sur la biologie des 2 espèces, sur leurs exigences écologiques, ainsi que sur les risques qu'elles encourent. Nous serons ainsi plus à même de les protéger dans le futur.

L'objectif second de cette action est de sensibiliser et d'informer les touristes et les acteurs locaux afin de leur faire prendre conscience de l'existence d'une faune riche, variée et sauvage dans nos régions. Nous réussirons ainsi, à notre échelle, à faire coexister l'homme et la nature, et à faire prendre conscience de l'importance du respect du
rythme de vie de ces animaux. Cette compréhension permettra de réduire les dérangements que les Phoques veaux-marins peuvent subir durant cette période critique. En effet, la plupart des dérangements provoquent des mises à l'eau des animaux. La survie des individus peuvent donc être compromises sur le long terme : mauvais stockage de graisse et mauvaise mue, réduisant leur chance de passer l'hiver ; réduction du temps d'allaitement, voire séparation des couple mère/petit, réduisant la survie des nouveaux-nés.

Cependant, pérenniser ce type d'actions demande un très grand investissement humain et matériel. Chaque goutte d'eau permettra ainsi de faire perdurer ce programme, en permettant le financement du matériel pour les bénévoles et la création d'outils de sensibilisation à destination du grand public.


Lien du site: http://www.picardie-nature.org/

12 days ago

Phoques en baie de Somme

photo Déjà plus de 260 000 gouttes et 700 euros récoltés ! Toute l'association vous remercie énormément! Chaque goutte d'eau est un vrai soutien pour nos actions et pour les nombreux bénévoles qui y investissent énormément de leur temps.
Cet été, sur le terrain, ils ont d'ailleurs dénombré 139 jeunes phoques veaux-marins. Une bien bonne nouvelle pour la colonie!

Date Montant reçu HT
31/10/2018 35.9584 $ (à venir)
30/11/2018 215.7504 $ (à venir)
31/12/2018 412.3979 $ (à venir)
Lilo reverse l'argent tous les mois, à partir de 100€.

Questions Fréquentes