Le saviez-vous ? Le moteur de recherche Lilo.org permet de financer l'asso Maracatu du Plateau. Tous les soutiens comptent !

En savoir plus

Pour aider à financer Maracatu du Plateau utilisez Lilo !

Maracatu du Plateau

Donner accès à la culture aux enfants et adolescents du quartier prioritaire de Saint-Jacques à Clermont-Ferrand par le biais de la pratique de la danse et de la musique brésilienne.

Partager ! Mobilisez vos proches pour soutenir ce projet

$

121 $
Le but du projet est de créer un groupe de maracatu, basé sur le modèle authentique de Recife au Brésil (musiques et danses traditionnelles du Nordeste brésilien), en enseignant à des enfants et des pré-adolescents du quartier de Saint-Jacques à Clermont-Ferrand (plateau de St Jacques) les percussions et les danses brésiliennes. Le projet s'inscrit dans une démarche d’accès à la culture pour les enfants de ce quartier classé prioritaire.

Association Brésil Volcanique

L'association Brésil Volcanique a mise en place le projet "Maracatu du Plateau". Elle a pour but l'organisation d'activités autour des musiques et cultures brésiliennes, et notamment de dispenser des cours et des stages de musiques et de danses brésiliennes pour adultes et enfants ; de développer des animations et manifestations publiques ; d'organiser des rencontres culturelles, intergénérationnelles et des échanges franco-brésiliens autour de la culture brésilienne ; d'intégrer ses activités à des projets socio-culturels, dont ceux mettant en avant l'éducation populaire.
Ainsi, nous intervenons auprès des adultes et des enfants, principalement ceux issus de quartiers populaires. Notre démarche vise à proposer une pratique artistique aux publics habituellement tenus à l'écart, et l'accès à une culture originale. Toutes les activités de l'association sont en liens les unes avec les autres et visent, dans leur ensemble, à créer une mixité sociale et intergénérationnelle. Les activités sont dirigées par des artistes reconnus qui ont comme but de produire des spectacles d'une bonne qualité artistique tout en répondant aux visées sociales de l'association.

Naissance du Maracatu du Plateau, un projet de longue date

L'idée originale vient de Lilian CARCENAC, actuel directeur artistique de l'association et responsable de ce projet, suite à ses séjours de recherches universitaires, dans le cadre d'études doctorales en ethnomusicologie, au Brésil, dans le ville de Recife.
Le constat que nous fîmes est que la plupart des grands groupes de maracatu (style de musique brésilienne), formés d'adultes de tous âges, possèdent une section enfants. En effet, chaque groupe, en plus de sa troupe officielle adulte, a également un groupe d'enfants, tout aussi crédible par ses qualités artistiques, et fonctionnant avec les mêmes codes musicaux et chorégraphiques que le groupe adulte. Généralement, ces groupes sont issus des quartiers les plus pauvres, les favelas, et réussissent à fonctionner financièrement grâce à la présence dans le groupe de nombreux musiciens issus de milieux plus aisés.
Bien que les schémas soient bien différents entre Brésil et France, il nous semble que même dans notre pays riche et développé les inégalités subsistent, notamment vis-à-vis de l'art et de la culture en général. De là s'est créée la volonté de reproduire le modèle de maracatu brésilien qui permet aux enfants des quartiers classés sensibles ou prioritaires de pratiquer un instrument de musique ou bien de danser dans un vrai groupe.
La partie "adulte" de Brésil Volcanique étant désormais solide, le projet que nous présentons ici est la continuité de cette idée née il y a dix ans au Brésil.
Ainsi, les premiers cours de percussions ont été mis en place dans les écoles primaires du quartier prioritaire de Saint-Jacques, il y a maintenant 9 ans. Le projet "Maracatu du Plateau" quant à lui, a véritablement émergé en 2014 grâce au soutien de la Fondation de France, puisque nous avons été Lauréat du programme "Enfance Culture" 2014-2016.
Aujourd'hui nous intervenons avec des ateliers de danse et de percussions sur trois écoles primaires du plateau de Saint-Jacques (Jean Jaurès, Jean Macé et Pierre Mendès-France) pour les CM1 et CM2 et proposons un cours de percussions à la Maison de Quartier aux collégiens ayant suivi les ateliers les années précedentes.
Le projet existe également grâce à notre partenariat avec le SDAP/ADSEA (Service de Développement, d'Accompagnement et de Prévention/Association Départementale pour la Sauvegarde de l'Enfance et de l'Adolescence). Les travailleurs sociaux sont présents sur chaque atelier dans le milieu scolaire et rencontres hors ateliers.

Des objectifs dans une démarche d'éducation populaire

Le projet "Maracatu du Plateau" répond à quatre objectifs principaux, fixés lors de la création de celui-ci en 2014 :
1. Créer un vrai groupe de maracatu, avec percussions et danse, dirigé et animé par les enfants du quartier, en suivant le modèle authentique brésilien.
2. Favoriser l'ouverture culturelle des enfants du quartier.
3. Favoriser et soutenir l'implication des enfants dans la réalisation du projet.
4. Permettre à des jeunes éloignés du droit commun de pratiquer une activité artistique.

Le projet est destiné à tous les enfants du quartier de Saint-Jacques ayant entre 8 et 15 ans environ (niveau CM1/CM2 puis collège pour les cours proposés à la Maison de Quartier). Sont prioritaires les enfants répondants à un profil particulier, à savoir ceux dont les familles ne sont en mesure de les inscrire dans une école d'art vivant privée ou au conservatoire de région. Ce profil d'enfants est clairement identifié par les enseignants et les travailleurs sociaux travaillant sur le quartier. Aussi, les enfants sont invités à s'inscrire sur le projet par les professeurs ou directeurs de leur école primaire, ou bien par les éducateurs du SDAP/ADSEA qui, de part leur travail sur le terrain, sont déjà en contact avec les familles ou les profils les plus sensibles.
Ces jeunes viennent en majorité de familles issues de l'immigration et habitent tous dans les logements sociaux du quartier. A noter, que les filles du quartier ont encore moins accès que les garçons à une pratique artistique ou même à des activités plus large. Ces dernières sont largement représentées dans notre projet qui répond donc également à une exigence de mixité sexuelle. Aucune sélection d'aptitude artistique n'est effectuée à l'entrée et nous comptons sur l'engagement spontané de chaque élève, après la diffusion des activités par le personnel encadrant.

La collecte Lilo soutiendra le fonctionnement de nos activités et la rémunération de nos intervenants

ACTIVITÉS HEBDOMADAIRES
- Ateliers en milieu scolaire : chaque semaine hors vacances scolaires pendant toute la période scolaire ont lieu les ateliers techniques et artistiques de danse et de percussions brésiliennes dans les trois écoles primaires du quartier. Il y a un intervenant en musique et une intervenante en danse.
- Cours percussions ado : les collégiens ayant participé à l'activité en primaire peuvent continuer l’aventure en participant à un cours hebdomadaire à la Maison de Quartier de Saint-Jacques.

ACTIVITÉS TRIMESTRIELLES
- Ensaios (rassemblements généraux/répétition) : sont organisés une fois par trimestre sur des demi-journées. Ces rassemblements sont l'occasion de répéter avec le groupe dans son ensemble, tous les élèves (adultes et enfants) de chaque atelier, danse ou percussion, confondus.
- Stages : un par trimestre et par discipline (danse et musique). Ils sont dirigés par des artistes brésiliens extérieurs à l'association et sont des vrais moments d'ouverture à la culture brésilienne.

ACTIVITÉS PONCTUELLES
- Spectacles : le groupe d'enfants se produit en spectacle chaque année aux différentes kermesses, fêtes des écoles, fête du quartier et fête de la musique de Clermont-Ferrand. Cela nous permet de faire connaître le projet aux habitants et aux familles non participantes.
- Enregistrement d'un CD et réalisation d'un clip vidéo.

La collecte Lilo soutiendra le projet en participant à la rémunération de nos intervenants réguliers et ponctuels et au fonctionnement de nos activités et rencontres (déplacements pour les spectacles, goûters des enfants, enregistrement CD, réalisation du clip...)


Lien du site: http://bresil-volcanique.fr/

Ce projet n'a pas encore publié d'actus.

Date Montant reçu HT
31/08/2018 113.4937 $
30/09/2018 1.1237 $ (à venir)
31/10/2018 3.3711 $ (à venir)
30/11/2018 1.1237 $ (à venir)
Lilo reverse l'argent tous les mois, à partir de 100€.

Questions Fréquentes