Le saviez-vous ? Le moteur de recherche Lilo.org permet de financer l'asso Les WC se bougent le Q !. Tous les soutiens comptent !

En savoir plus

Pour aider à financer Les WC se bougent le Q ! utilisez Lilo !

Les WC se bougent le Q !

Favoriser, sur le long terme, l’accès à l’eau dans les squats et bidonvilles de Bordeaux Métropole.

Partager ! Mobilisez vos proches pour soutenir ce projet

$

46 $
Au sein de Dynam’eau, les membres œuvrent pour apporter une aide et un accompagnement aux populations en difficulté dans les domaines de l’eau, l’hygiène, l’assainissement.

Qui sommes-nous ?

Le projet se fait en partenariat avec Médecins Du Monde,France Libertés Architectes Sans Frontières, Tri Potes et Mascagne et Compagnons Bâtisseurs Aquitaine.
Dynam’eau existe depuis 2010 et a pour objectif le respect des droits fondamentaux de tout être humain. Ainsi l’association répond à des besoins en eau potable, hygiène et assainissement formulés par les populations elle-mêmes.

A l’international, et dans le but de permettre l’accès à l’éducation pour tous, des latrines et forages ont été mis en place dans des écoles au Maroc et au Togo. Mais ce problème touche également les personnes les plus démunies vivant sur le territoire français.
La France a un très bon réseau de distribution et d’assainissement de l’eau mais, force est de constater que des milliers de personnes, vivant en squats et bidonvilles, en sont exclus. Notre association et ses partenaires ont donc décidé de prendre les choses en mains et nous avons besoin de vous pour continuer !

Les besoins en eau existent aussi à côté de chez nous : L’origine du projet

Le projet est né en 2015 lorsque l’un des membres de Dynam’eau s’est arrêté dans un camp de réfugiés Sahraouis à Bordeaux et y a découvert les conditions de vie, sans eau potable ni assainissement. Les occupants des squats et bidonvilles de Bordeaux Métropole représentent plus de 1000 personnes qui connaissent des contraintes d’accès à l’eau potable et / ou à un assainissement décent.

Les conséquences sont multiples, tant sur le plan sanitaire, environnemental et social.
Pour nous, le fait d’occuper illégalement un terrain ne prive pas les occupants de leurs droits fondamentaux et de leurs droits à la dignité proclamés par l'ONU (résolution 2010, article A/RES/64/292) et par la France (Code l'environnement, article L210-1). En effet, les démarches administratives prennent du temps, et nous estimons qu’il y a des choses à faire pendant cette période.
Les propriétaires des lieux tireront des bénéfices de nos actions tels que l’absence de factures impayées et de dégradation des biens.
Nous avons à ce jour réalisé les mises en eau de 13 squats, permis l’accès à l’eau potable, l’hygiène et l’assainissement pour 400 personnes sur l’agglomération, et réduit le nombre de fuites (les consommations pouvant monter jusqu’à 24 000 litres d’eau par jour, soit 160 baignoires, pour 40 personnes).

Nos objectifs :

Nous avons donc pour objectif de :
- Respecter la dignité humaine en garantissant un accès à l’eau potable, l'hygiène et l'assainissement décent.
- Préserver la ressource en eau potable en réduisant le nombre de fuites d’eau dans les squats.
- Réduire les risques épidémiques et diminuer la prévalence de certaines pathologies en assurant une bonne évacuation des eaux usées.
- Diminuer les tensions avec les riverains.

Sur le long terme :
- Améliorer l'assiduité scolaire et faciliter l’intégration des populations dans la société, car le manque d’hygiène est un frein à toute interaction sociale.

Concrètement, quelles actions voulons nous mener avec vous ?

Afin de respecter les droits fondamentaux de tout être humain, des priorités ont été formulées, telles que:

- 1 Assurer le rôle de lanceur d’alerte auprès des acteurs politiques et privés incontournables sur le territoire. Cela passe par des diagnostics terrains, de la communication, du dialogue et de la relation partenariale afin d’obtenir des actions concrètes de leur part (création de fontaines, toilettes, douches publiques, réduction de fuites)
- 2 Expérimenter des solutions adaptées aux besoins des bénéficiaires pour sortir de la situation d’urgence. “Les toilettes qui se bougent le Q” est un projet qui consiste à construire, avec les bénéficiaires, des sanitaires sur roues, afin que les infrastructures puissent les suivre au cours de leur parcours.
- 3 Assurer des interventions ponctuelles de plomberie : Réparation de fuites, débouchages de canalisation, installation de douche, point d’eau, toilette, chauffe-eau, machine à laver.

Notre travail comprend également :
- 4 Une sensibilisation de ces populations à la gestion de l’eau et à ces enjeux environnementaux.
- 5 Une sensibilisation dès le plus jeune âge, en milieu scolaire, sur les problématiques du respect de l’humain, de la nature et de la protection de l’eau.
Ces axes de travail concourent aux Objectifs du Développement Durable (ODD) établis en 2016 et entrent donc dans une dimension globale instaurée par l’ONU (Organisation des Nations Unies)

Dynam’eau abreuve Bordeaux Métropole avec vos gouttes d’eau !


Lien du site: http://dynameau.org/

Ce projet n'a pas encore publié d'actus.

Date Montant reçu HT
31/10/2018 4.4948 $ (à venir)
30/11/2018 2.2474 $ (à venir)
31/12/2018 3.3711 $ (à venir)
Lilo reverse l'argent tous les mois, à partir de 100€.

Questions Fréquentes