Le saviez-vous ? Le moteur de recherche Lilo.org permet de financer l'asso LE REFUGE DE L’ARCHE. Tous les soutiens comptent !

En savoir plus

Pour aider à financer LE REFUGE DE L'ARCHE utilisez Lilo !

LE REFUGE DE L’ARCHE

Protéger les animaux sauvages en captivité en France

Partager ! Mobilisez vos proches pour soutenir ce projet
126 $
$
POUR QUE LES ANIMAUX SAUVAGES NE SOIENT PLUS DES ANIMAUX DE COMPAGNIE

L'EDEN

Créé il y a 40 ans pour soigner et recueillir des animaux au parcours parfois chaotique, le Refuge de l'Arche accueille un millier de pensionnaires représentant 150 espèces différentes qui vivent en toute quiétude dans de grands enclos sur environ 15 hectares.
Il recueille animaux exotiques et sauvages achetés ou importés par des particuliers au retour d'un voyage ou achetés en animalerie, issus de zoos, de laboratoires ou de cirques, saisis par les autorités (police, douane, ONCFS, etc.).
Au refuge, vivent des MAMMIFÈRES comme les rongeurs (furet, écureuil roux), ongulés (zébu, dromadaire, vache écossaise) ou encore les carnivores (raton laveur, loup, renard roux, ours), félins (lion, tigre, panthère, chat léopard), primates (babouin, macaques, lémurien), des OISEAUX comme les rapaces diurnes, nocturnes, ratites (autruche, nandou, émeu), échassiers (ibis, cigogne, héron, ...), perroquets (ara chloroptère, perruche inséparable, cacatoès…), passereaux exotiques (mandarin, colombe diamant,...), palmipèdes, columbidés, corvidés, gallinacés, sturnidés, des REPTILES (python, tortue, iguane).

UNE VOCATION POUR L'HOMME ET L'ANIMAL

Lorsqu'il n'avait qu'une quinzaine d'années, Christian Huchedé avait déjà recueilli et sauvé des oiseaux tombés du nid, une chouette et un héron blessés, un renardeau amputé par un "piège à mâchoires". Et il avait aménagé pour eux, dans la maison et le jardin de ses parents, une véritable "infirmerie" et un mini-refuge où il veillait sur tous ses protégés.
Cette passion de Christian fût vite contagieuse : il la communiqua à la plupart de ses copains. Plus tard, il créa avec eux, à Château-Gontier, le CEPAN, qui fit très rapidement des émules parmi les jeunes de toute la région.
De mois en mois, le "Refuge de l'Arche" animé par Christian Huchedé et le CEPAN recueillaient de plus en plus d'animaux blessés, mutilés, persécutés : ce qui les amena tout naturellement à partir en guerre contre les préjugés, les superstitions, et les destructions dont étaient victimes bien des espèces sauvages.
Grâce à des expositions, des conférences dans les écoles, des campagnes d'information et de sensibilisation par voie de presse, le Refuge de l'Arche gagna très vite une grande notoriété.
L'influence de ces jeunes si déterminés, était évidente : les persécutions des rapaces et autres animaux "mal aimés" diminuaient. Par contre, le modeste Refuge hébergeait des rescapés de plus en plus nombreux, parmi lesquels, notamment, des animaux abandonnés par une ménagerie en faillite : singes, loups, ours... et même un lion !
Le Refuge de l'Arche ne se contente pas de recueillir nos bêtes à poils et à plumes. Depuis 1993, Christian Huchedé et son équipe font travailler des personnes en difficulté dans le cadre du chantier d'insertion.
Le Refuge de l'Arche est l'un des cinq chantiers d'insertion existant en Mayenne. Sous cette appellation se cache une initiative gouvernementale, relayée par les Conseils Départementaux, visant à redonner du travail à toute personne connaissant une passe professionnelle difficile.
Les objectifs du chantier d’insertion sont de redécouvrir des gestes techniques simples ; retrouver un rythme et une discipline de travail ; se resocialiser par une activité ; favoriser une démarche éducative permettant de développer les capacités d'autonomie et d'initiation ; favoriser des démarches d'insertion locale (santé, logement, etc.).
Aujourd'hui, l'association, reconnue d'utilité publique, continue et amplifie sa mission.

UN ANIMAL - UNE HISTOIRE

Sensibiliser le public sur le sort des animaux sauvages est un des objectifs principaux de l'association car l'animal n'est pas un objet.
Parmi toutes les histoires des animaux recueillis par l'association, voici celle de Baringo, le lion :
"Un soir d'août 2004, un habitant de Commer (53) remarque une petite bête sur le bas-côté de la chaussée. Qu'elle n'est pas sa surprise de s'apercevoir qu'il s'agit d'un lionceau. Il contacte les autorités qui l'amènent au Refuge de l'Arche. L'animal serait tombé du camion d'un cirque en déplacement sur le département !
Après avoir grandi seul dans un parc, le 16 mai 2008, Baringo rejoint le parc des fauves et vit avec deux lionnes".

POUR LE BIEN ETRE DES PENSIONNAIRES

L'argent versé est intégralement utilisé pour le bien-être des pensionnaires de l’association.
Pour nourrir le millier d’animaux du Refuge de l’Arche et les 350 accueillis en une année par le Centre de Sauvegarde de la Faune Sauvage, l’association Le CEPAN dépense en moyenne 200 € par jour pour distribuer :
. 400 kg de fruits et légumes,
. 275 kg de foin,
. 75 kg de viande,
. 60 kg de granulés divers,
. 55 kg de graines diverses.


Lien du site: https://www.refuge-arche.org/

Ce projet n'a pas encore publié d'actus.

Date Montant reçu HT
30/06/2018 10.1133 $ (à venir)
31/07/2018 8.9896 $ (à venir)
31/08/2018 13.4844 $ (à venir)
Lilo reverse l'argent tous les mois, à partir de 100€.

Questions Fréquentes