Le saviez-vous ? Le moteur de recherche Lilo.org permet de financer l'asso L’Atelière. Tous les soutiens comptent !

En savoir plus

Pour aider à financer L'Atelière utilisez Lilo !

L’Atelière

Favoriser l'insertion par l'activité économique des femmes et valoriser le recyclage textile par la création sur métier à tisser.

Partager ! Mobilisez vos proches pour soutenir ce projet

$

221 $
L'Atelière, recyclerie textile solidaire

Atelier d'insertion et recyclerie textile

L'Atelière est un Atelier Chantier d'Insertion (ACI) qui accompagne des personnes en difficulté vers l'activité professionnelle.

A cet effet notre structure s'intègre dans le circuit du recyclage textile : nous collectons des Textiles, Linges et Chaussures (TLC) grâce à des conteneurs disposés sur le territoire de l'Ardèche méridionale. Ces TLC sont ensuite triés : une partie des textiles nous sert à créer des accessoires de mode (tapis, sacs,...) via nos ateliers tissage et couture, une partie des articles en bon état est revendu comme fripe dans une boutique de proximité.
Enfin le surplus est cédé à un recycleur industriel qui trie à son tour ces TLC. En fin de parcours, seul 2 à 3 % des textiles collectés sont incinérés.

Étant donné la nature de notre activité les salariés de notre ACI sont essentiellement des femmes, une opportunité peu fréquente dans le domaine de l'insertion professionnel.

De plus nous refaisons vivre un savoir faire oublié en France : le tissage à la main sur métier traditionnel, une activité qui permet à nos salariées de se (re) construire, de reprendre confiance et de créer des pièces uniques à partir de matériaux recyclés.

Aux origines

Ce projet est né au sein d’une structure d’hébergement (Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale, "l’Eau vive") pour femmes en difficultés portée par l’association des Foyers de l’Oiseau Bleu (FOB), en septembre 2011.
Le but du CHRS est d'aider ces personnes dans les tâches les plus courantes mais aussi de participer à leur réintégration économique.

Dans les locaux du CHRS, une pièce était dédiée au stockage de vêtements donnés pour aider les femmes et les enfants hébergés, une partie de ces textiles était inutilisables.
Une idée germa : utiliser ces dons pour relancer l'activité traditionnelle de tissage en s'adressant à des publics en difficulté afin de se réinsérer dans la vie active, à cela fut naturellement greffé une activité de recyclage.
Pour concrétiser ce pari, le modèle des Ateliers, Chantiers d'Insertion apparut comme évidence, parti prenante de l'économie sociale et solidaire, fonctionnant en économie mixte, ce modèle fut choisi par l'association afin de tirer le meilleur parti de nos ressources et de transformer le projet d’insertion en réalité.

Le directeur du CHRS, Christian Roux et la salariée détenant la technicité textile, Stéphanie Quéguiner, se lancent alors dans l’écriture du projet, ils recrutent une personne chargée de l’accompagnement socioprofessionnel : David Ranchin.

A l'été 2013 commence alors l’aventure de l’Atelière !

Valoriser !

Le fil conducteur de l'Atelière est la valorisation.

La valorisation des personnes en insertion est le premier objectif de l'Atelière, permettre à nos salarié(e)s de travailler au sein d'un projet écologique et économiquement pertinent qui leur laisse une part de créativité et d'expression.

Valoriser les Textiles, Linges et Chaussures inusités (TLC), en 2016 nous avons collectés 90 tonnes de TLC soit autant de matériaux qui auraient été enfouis dans le sol ou incinérés. Grâce à l'activité de recyclage de l'Atelière, ces textiles sont utilisés pour créer des accessoires de mode via nos ateliers couture ou tissage, revendus comme fripes ou recyclés par notre partenaire industriel qui trie et recycle selon 250 critères de qualité. En fin de circuit, seul 2 à 3 % de ce que nous avons connecté est incinéré.

Notre objectif actuel est de continuer à développer et pérenniser l'activité de l'Atelière, cela se traduit par un pourcentage de sortie dynamique (contrat de travail ou formation) égal ou supérieur à 70 % pour les salarié(e)s en insertion qui sortent de notre ACI, une augmentation de la collecte et de nos capacités de tri, une rénovation de nos locaux pour les faire correspondre à l'évolution que nous avons connu ces dernières années.

Nous espérons dans les années qui viennent devenir un acteur majeur du recyclage textile en sud Ardèche, centre de formation en couture et textile, reconnu pour son savoir faire patrimonial en tissage, générateur d'emplois.

Pourquoi nous soutenir ?

Les 3 premières années d'existence de l'Atelière furent synonymes de fort développement, nous répondons à un réel besoin de soutien dans l'insertion professionnel ainsi que dans le recyclage des déchets textiles. Les accessoires de modes que nous créons, notamment par le tissage, rencontrent un vrai succès. Et nous sentons que notre association peut encore grandir créant ainsi de nouveaux emplois, participant au recyclage et à la valorisation des déchets textiles.

En nous soutenant vous nous permettrez de rénovez nos locaux avec une nouvelle salle de tri plus fonctionnelle qui assurera une meilleure qualité de travail aux personnes en insertion et nous permettra d'augmenter notre capacité de tri.
Votre soutien nous autorisera aussi à créer une salle de formation pour dispenser des cours de couture et tissage notamment à l'attention de personnes en situation de handicap.

D'une façon générale vos gouttes nous permettront de stabiliser et diversifier nos revenus, en tant que structure de l'économie solidaire et sociale nous sommes tributaires des lois du marché et nous avons besoin de votre solidarité pour vivre !


Lien du site: https://www.lateliere.org

Ce projet n'a pas encore publié d'actus.

Date Montant reçu HT
01/03/2018 121.3596 $
30/09/2018 5.6185 $ (à venir)
31/10/2018 7.8659 $ (à venir)
30/11/2018 4.4948 $ (à venir)
Lilo reverse l'argent tous les mois, à partir de 100€.

Questions Fréquentes