Le saviez-vous ? Le moteur de recherche Lilo.org permet de financer l'asso Initiative Développement. Tous les soutiens comptent !

En savoir plus

Pour aider à financer Initiative Développement utilisez Lilo !

Initiative Développement

Appuyer les projets de développement de la société civile pour améliorer durablement ses conditions de vie

Partager ! Mobilisez vos proches pour soutenir ce projet

$

580 $
Répondre aux besoins de base en renforçant les compétences vers l’autonomie et la pérennité

20 programmes d'appui au développement

Nos 3 missions :
1/ Répondre aux besoins de base pour une société plus équitable
Près de la moitié de la population mondiale n’a pas suffisamment accès à des services de santé, d’éducation, d’eau et d’assainissement, d’énergie, de sécurité alimentaire suffisants. Pour autant, cela n’est pas une fatalité. Les citoyens les plus fragilisés avec lesquels ID (Initiative Développement) travaille, agissent par et pour eux même à l’amélioration de leurs conditions de vie et de celles de leurs enfants. Avec leurs moyens, plus ou moins grands, leurs compétences plus ou moins développées, ils agissent au jour le jour. Le travail d’ID (Initiative Développement) : appuyer ces personnes pour rendre leur projet plus efficaces, au service de l'intérêt général.Faciliter l'accès à de l’eau potable, à des soins de santé, à des toilettes, à une école de qualité, à des énergies accessibles au plus grand nombre tout en limitant au maximum les impacts négatifs sur l’environnement, c’est l’objectif que poursuit ID( (Initiative développement). C'est pour cela qu' ID (Initiative Développement) s’attèle à adapter ses programmes aux ressources et habitudes des populations avec lesquelles elle travaille.

2/ Appuyer et renforcer les capacités pour un développement autonome et durable des populations
Les compétences existent dans les pays du sud, mais elles méritent d’être accompagnées et renforcées pour que les projets soient plus efficaces, et plus pérennes. ID emploie 200 salariés, dont les trois quarts sont comoriens, tchadiens, congolais, haïtiens, C'est la spécificité de notre action, renforcer les compétences des associations comme des collectivités, pour améliorer l'offre de services de base et ainsi faire avancer les projets collectifs d’intérêt général. Ecouter la parole de tous est essentiel pour que chaque projet apporte des solutions efficaces. Une fois identifiés, ce sont ces mêmes acteurs qui sont encouragés à trouver par eux même les solutions viables, auxquelles ils adhèrent et qu’ils peuvent mettre en place. Valoriser l’expérience de chacun permet de donner une place, de faire de chacun un citoyen responsable. Mener un projet ensemble est formateur et gratifiant pour la communauté. Cela permet d’apprendre en faisant. Et constater les résultats concrets que l’on obtient en s’engageant dans le projet est un véritable moteur.

3/ Innover dans nos secteurs d’intervention et adapter nos projets au contexte
L’efficacité des actions d’ID réside dans leur adaptation au contexte local. Adapter nos projets et les solutions proposées pour que ceux-ci soient intégrables le plus facilement par les intéressés. ID ne propose pas de « solutions clefs en main » aux problématiques de développement. Nous proposons des actions les plus adaptées aux ressources humaines, environnementales et contextuelles. Pour chaque projet, chaque pays, chaque problématique, nous travaillons avec les communautés à identifier les bonnes solutions, et cette collaboration est essentielle pour la réussite des projets.

Quelques exemples de nos projets :
Education-Faire évoluer les mentalités pour maintenir les petites filles à l’école- zones rurales de Moundou-Tchad

Agriculture-Renforcer l’agriculture pour promouvoir les circuits courts et l’ancrage des populations dans les zones rurales- départements du Pool et de la Bouenza- Congo Brazzaville

Energies Renouvelables-Renforcer toute la filière de distillation des huiles essentielles d’ylang ylang pour préserver la forêt et améliorer les revenus des distillateurs-Île d’Anjouan - Comores

Assainissement-Proposer une offre de latrines accessible à tous les budgets en zone urbaine pour améliorer les conditions d’hygiène de la population-Quartiers de Moundou- Tchad

23 ans d'expérience dans le développement

Depuis 1994, ID appuie des initiatives au Congo Brazzaville, au Sénégal, au Tchad, en Haïti et aux Comores. Nos projets bénéficient à plus de 160 000 personnes dans le monde. ID encourage et appuie les projets de développement portées par la société civile (associations, ONG, groupements agricoles, petits entrepreneurs, et collectivités) pour améliorer durablement l'accès aux besoins de base (eau et assainissement, énergies renouvelables, sécurité alimentaire, santé, éducation) et garantir l’autonomie des populations.

Apprendre en faisant ou la technique des petits pas

Les actions d'ID bénéficient à plus de 220 000 personnes dans le monde. Pour mener ces projets, ID emploie plus de 200 personnes, dont les trois quarts-3/4 sont des salariés comoriens, tchadiens, congolais, haïtiens, comoriens, etc...
Nous travaillons avec différents groupes d'acteurs de la société civile : associations de parents d'élèves, ONG locales, groupements agricoles, petits entrepreneurs. Notre objectif est de mener des projets à leurs côtés, pour transmettre les compétences manquantes, renforcer les compétences existantes, afin que le projet soit à terme mené par les communautés. ID poursuit l'autonomie des acteurs Sud et la pérennité des actions.

Les ruisseaux font les grandes rivières !

ID investit plus de 90% de son budget pour ses actions sur le terrain. L'association est labellisée par le "comité de le charte du don en confiance", organisme indépendant qui atteste de la bonne utilisation des fonds des associations et de la qualité des informations délivrées aux donateurs. Chaque goutte que vous nous reverserez servira à financer nos actions sur le terrain. Vos gouttes sont précieuses ! C'est une manière simple de financer nos projets et de nous témoigner votre confiance.


Lien du site: http://www.id-ong.org/

314 days ago

Archipel des Comores : premier exportateur mondial d’Ylang Ylang

photo L’archipel des Comores est le premier exportateur mondial d’Ylang Ylang, fleur utilisée pour faire une huile essentielle rare, prisée des parfumeurs. Cette filière est une véritable source économique pour l’île d’Anjouan aux Comores, car elle y emploi 15 % de la population active.

La distillation de cette huile est néanmoins très énergivore en bois et en eau. En effet, la quantité de bois nécessaire à une distillation impacte sévèrement l’environnement et est la cause d’une déforestation massive. Pour distiller 120 à 150 kilogrammes de fleurs il fallait environ 1 tonne à 1,5 tonnes. Le volume d’eau quant à lui essentiel au fonctionnement des alambiques de distillation (UDAFES) a participé à la disparition de certains cours d’eau de l’île en seulement 50 ans.

L’ONG Initiative Développement (ID) accompagne depuis 2013 tous les acteurs de la filière Ylang Ylang, (des producteurs de fleurs, aux cueilleuses, aux distillateurs, jusqu’à la commercialisation de l’huile essentielle) pour rendre la filière plus équitable, afin que chacun des acteurs locaux puisse gagner sa vie plus décemment. Les objectifs principaux sont l’amélioration des processus de cueillette, du rendement mais avant tout, de la diminution des quantités de bois et d’eau utilisées.

Aujourd’hui, grâce au travail de proximité entre Initiative Développement et environ 50 distillateurs de l’île d’Anjouan, la quantité de bois nécessaire à une distillation a diminué de 50%. Une campagne de reboisement avec de nombreux pépiniéristes a quant à elle été lancée en 2017.

Un processus de récupération et de réutilisation de l’eau a par ailleurs été mis en place afin de ne plus puiser continuellement dans les ressources jusqu’à épuisement de celles-ci.

Ce travail effectué avec les acteurs locaux permet de rendre cette filière plus performante économiquement, et plus durable tout en limitant les impacts négatifs sur l’environnement.

320 days ago

L'accès à l'eau, une problématique à ne pas prendre à la légère

photo L’accès à l’eau potable n’est pas une évidence dans les pays du Sud. Sur l’Île de Mohéli dans l’archipel des Comores, l’accès à l’eau est synonyme d’infrastructures peu fonctionnelles, d’une mauvaise qualité de l’eau desservie et d’une véritable défaillance technique et financière.

Face à ce constat, Initiative Développement (ID) a mené une étude de terrain, répertoriant les solutions déjà existantes et les problèmes rencontrés.

Deux objectifs : améliorer le taux d’accès à l’eau potable et mettre en place un service public de l’eau potable, complet, durable et accessible à tous.

Ce projet a fait face à de nombreux défis : techniques (impossibilité de trouver du chlore, difficultés à trouver des pièces hydraulique et de matériaux de construction), socioculturels (Une habitude de la population d’avoir accès à une eau gratuite mais de très mauvaise qualité et donc une méfiance vis-à-vis du paiement de l’eau) et politiques (manque d’organisation des mairies dans la gestion du réseau de distribution de l’eau).
Afin de parer ces nombreuses difficultés et d’enfin trouver un compromis technico-économique, Initiative Développement s’est appuyé sur les acteurs nationaux (service de l’Etat, autorités, société civile, bailleurs et ONG).

Après des mois d’observation, de gestion transitoire et de négociation, une solution a pu être mise en place : le recrutement d’opérateurs professionnels locaux. Une société et une association locales ont signé deux contrats de délégations de service public.

Dans le but de motiver la population, l’équipe d’Initiative Développement a mené une campagne d’information de la population sur la nature du projet, sur les principes de paiements, sur les infrastructures et l’organisation du service a été lancée.

Aujourd’hui, 70% de la population adhère à ce nouveau service. C’est une véritable avancée. Les résultats encourageants du programme d’accès à l’eau potable à Djandro servent d’exemple pour les autres programmes en cours sur l’archipel des Comores ainsi que sur d’autres régions du monde.

L’association comorienne locale prévoit une hausse de 70% à 100% de taux d’accès à une eau potable sur le périmètre du projet.

L’objectif d’ici à 2020 est encore à plus grande envergure : 63 000 nouveaux habitants desservis.

344 days ago

Bonne et heureuse année 2018

photo ID vous souhaite une très belle année 2018 !

Toute l'équipe vous promet pleins de beaux projets solidaires et efficaces en 2018

Visionnez les 12 résolutions d'ID : https://youtu.be/cWWxPs9_C9s

Date Montant reçu HT
30/08/2018 131.4729 $
30/04/2018 113.4937 $
30/12/2017 122.4833 $
31/12/2018 30.3399 $ (à venir)
31/01/2019 38.2058 $ (à venir)
28/02/2019 49.4428 $ (à venir)
Lilo reverse l'argent tous les mois, à partir de 100€.

Questions Fréquentes