Le saviez-vous ? Le moteur de recherche Lilo.org permet de financer l'asso Graine de Campus. Tous les soutiens comptent !

En savoir plus

Pour aider à financer Graine de Campus utilisez Lilo !

Graine de Campus

Partager, co-construire des jardins à la fois agroécologiques mais aussi scènes artistiques de plein air sur un campus, ouvert à tous pour favoriser le lien social, l'échange et la diversité culturelle, sociale et générationnelle.

Partager ! Mobilisez vos proches pour soutenir ce projet
271 $
$
Alliant culture du jardin et culture artistique, Graine de Campus vise à recréer du lien social et une dynamique étudiante autour de trois lieux clés du campus de Clermont-Ferrand : un jardin potager, un jardin pédagogique et un verger conservatoire. Diverses activités y sont organisées dans le but de promouvoir l’agroécologie, la protection de l’environnement et la créativité des participants de tout âge, tout horizon

Qu'est ce que Graine de Campus ?

L’objectif de ce projet est avant tout de rassembler un maximum de personnes de différents horizons (études, âges, passions,…) autour d’un projet commun alliant jardinage et culture artistique. Les activités ayant trait au jardin doivent nous permettre d’entretenir un potager en utilisant des pratiques respectueuses de l’environnement. Aucun produit phytosanitaire ne sera utilisé, l’ensemble de l’entretien sera réalisé à la main et nous mettrons en œuvre des principes de l’agroécologie comme l’utilisation d’auxiliaires (insectes, vers de terre…), de compost, de broyat... Le verger est l’occasion d’appréhender la culture de fruitiers via des variétés anciennes et locales plantées en 2014 sur le campus, et le jardin pédagogique sera une sorte de « jardin témoin » afin d’apprécier la biodiversité végétale de notre région auvergnate. Les activités culturelles seront l’occasion pour les étudiants de se produire librement dans un espace original. Ce sera une scène ouverte pour de nombreuses représentations, un lieu d’expositions d’arts plastiques éphémères ou permanentes. Le public, universitaire ou non, profitera alors d’un accès gratuit à la culture et viendra applaudir les artistes locaux de demain. Globalement les jardins doivent devenir des lieux de vie dynamiques, de quiétude et de partage.

Différentes activités ont déjà lieu : l’entretien du jardin se doit d’être régulier, cela concerne l’arrosage, le désherbage, l’entretien des parcelles. Ponctuellement et selon la saison, des initiations aux semis, à la plantation de variétés anciennes, de variétés fertiles seront organisées afin de devenir autonome dans la production de graines. Des troc’ plants sont organisés afin que d’autres personnes ayant la même passion puissent partager leurs plantations et enrichir les jardins de chacun. Enfin des récoltes suivies de repas partagés sur les jardins permettront de profiter de la production dans la convivialité. Le surplus sera utilisé dans une épicerie étudiante solidaire déjà en cours de création (projet Agoraé). Le verger sera l’occasion d’apprendre la taille, la greffe des arbres et de profiter également des fruits que donneront les arbres. Au jardin pédagogique, des visites seront organisées, notamment avec des écoles, collèges, lycées lors d’événements comme la Fête de la Science, la Fête de la Nature. Des nichoirs construits de manière durable sont posés afin d’attirer une avifaune au rôle prépondérant dans un écosystème naturel. Des fiches pédagogiques sont accrochées à proximité pour une meilleure compréhension du public et une meilleure sensibilisation.

Bien entendu, une programmation culturelle sera mise en place. Les performances artistiques y seront régulières. Des expositions temporaires ou non (photos, sculptures...) trouveront leur place aux milieux des allées potagères, des arbres fruitiers. Des concerts seront proposés ainsi que des lectures en association avec le SUC (Service Université Culture). Chaque jardin est un espace potentiel d’expression artistique, les artistes sont libres d’utiliser les cultures sur place pour nous faire part de leur propre culture !

Quand est né Graine de Campus ?

Le projet est né au printemps 2015, sous la houlette de Frédérique Bonnemoy, chargée de mission développement durable à l’Université Blaise Pascal (UBP) et ingénieure d’étude au LMGE (CNRS). L’idée était de faire participer l’ensemble des utilisateurs de l’université aux activités potagères et de proposer un lieu original de création et de production artistique. Plusieurs acteurs participent alors au projet : le Service Universitaire pour la Culture (SUC), le Service de Santé Universitaire (SSU)… et des associations étudiantes. Grâce à l’Université Blaise Pascal (UBP), a vu le jour un jardin potager partagé (jardin PoPart) en y associant au plus près les étudiants via deux associations étudiantes, l’ADNA (Association étudiante Des Naturalistes d’Auvergne) et LieU’topie (association solidaire et culturelle). Sous l’impulsion de l’ADNA, l’idée germe d’y associer le verger conservatoire et le jardin pédagogique de l’Alchémille déjà existant sur le Campus et dont s’occupe l’association. L’association « Et Puy de l’Air », association étudiante de l’école d’ingénieurs agronomes VetAgro Sup, a rejoint l’ADNA pour mener à bien ce projet. Deux associations de deux milieux différents (université et école d’ingénieurs) vont alors pouvoir apporter chacune leurs méthodes, leur public et leur façon de voir pour le dynamiser et le pérenniser. L’ambition est alors de proposer un immense espace vert, fractionné sur le campus et incitant à la promenade. L’aspect artistique est bien entendu prépondérant dans ce projet, les jardins étant des scènes insolites, permettant un regard nouveau et créateur sur les activités culturelles. L’intérêt de plus en plus grandissant pour les activités tournées vers les circuits courts, le développement local nous ont poussé à être ambitieux dans ce projet pour créer un véritable poumon vert et culturel au sein du campus. Amplifier le partage, les rencontres, l’intérêt pour l’écologie, le développement durable et la culture, voilà ce vers quoi nous souhaitons aller.

Ces jardins pour faire quoi ?

Au delà de l'aspect rassembleur du projet, de faire rencontrer des personnes aux centres intérêts parfois distants, avec ce projet nous souhaitons mettre en place des formations, des visites de ces espaces afin de partager nos activités avec des scolaires, le grand public. Permettre aux bénévoles de communiquer, de partager leur passion est un des objectifs afin de rendre accessible certaines thématiques grâce à un oeil jeune, nouveau dans un cadre hors scolaire ou professionnel et donc original.

Ces espaces ont vocations à devenir de véritables lieux de vie dynamique originaux, alternatifs qui puissent être lieux d'expression, des incubateurs d'idées. Donner l'envie aux gens de s'investir, de créer, d'expérimenter, de tenter est aussi l'objectif de ce projet. Ces jardins deviendront des laboratoires expérimentaux en termes de pratique agroécologiques, d'expression, de projets. Aucune restriction n'est autorisé dans Graine de Campus, tenter est le maître mot, au pire ça marche et c'est toute la communauté, tout le public qui en bénéficie.

Que financera la collecte ?

Les fonds récoltés grâce à Lilo nous permettront d'acheter le matériel nécessaire au fonctionnement cournat du jardin (outils de jardins, pédagogiques, artistiques,...).

Cependant, la majorité des fonds serviront aux projets naissant :
- construction d'une ruche géante au milieu du campus associé à un village de ruches du monde artistique. La ruche géante sera fonctionnelle et visitable de l'intérieur par tout le monde et un cheminement ponctué de ruche du monde construites par des artistes clermontois conduira jusqu'à cet construction.
- mise en place d'une éolienne dans le potager partagé afin d'avoir accès à une électricité propre et renouvelable. Cela permettra des événements artistiques nécessitant de l'énergie (lumière, sons,...)
- projet de partenariat entre étudiants et élèves : monter des projets avec des classes de primaire, collège, lycée et des étudiants, doctorants passionnés autour d'un thème pendant un an. L'année se terminera par la concrétisation des séances effectuées ensemble (ex: projet théâtre, écrire une pièce, fabriquer des costumes, prise de parole en public et terminer par un spectacle monter par les élèves avec l'aide d'un étudiant passionné)
- et plein d'autres projets selon les fonds récoltés ;)...


Lien du site: https://www.facebook.com/GraineDeCampus/?fref=ts

Ce projet n'a pas encore publié d'actus.

Date Montant reçu HT
01/07/2017 123.607 $
30/06/2018 8.9896 $ (à venir)
31/07/2018 10.1133 $ (à venir)
31/08/2018 22.474 $ (à venir)
Lilo reverse l'argent tous les mois, à partir de 100€.

Questions Fréquentes