Le saviez-vous ? Le moteur de recherche Lilo.org permet de financer l'asso Former des paysans bio au Pérou. Tous les soutiens comptent !

En savoir plus

Pour aider à financer Former des paysans bio au Pérou utilisez Lilo !

Former des paysans bio au Pérou

Soutenir les communautés rurales de la province d’Andahuaylas au Pérou en appuyant la production agroécologique de papa nativa (pomme de terre native)

Partager ! Mobilisez vos proches pour soutenir ce projet
102 $
$
Le micro-projet papa nativa biologique a été co-créé avec 14 communautés rurales de la province d'Andahuaylas au Pérou, dans les districts de Huayana, Pampachiri et Tumay Huaraca, afin de venir renforcer la production de pommes de terre natives en agroécologie ainsi que les filières de commercialisation.

Qui sommes-nous ?

Fertil'idées est une asso créée par une équipe de jeunes professionnels du développement rural et de l'agroécologie. Notre but est de favoriser le développement intégral durable des communautés rurales, en soutenant toute initiative qui pourra contribuer à leur bien-vivre, tel qu’elles-mêmes le définissent. Parmi nos priorités :

o l’amélioration et la diversification du régime alimentaire
o le renforcement des filières de commercialisation, tout en prenant garde à maintenir un équilibre entre cultures vivrières et cultures de rente
o la protection et la régénération des écosystèmes, en particulier les plus fragiles, et la mise en place de systèmes agricoles durables
o l’amélioration de la qualité de vie et la revalorisation de la culture locale…

La revalorisation des cultures indigènes, le renforcement de l’estime de soi des individus et des communautés, et la recherche de relations de genre harmonieuses, sont des thèmes transversaux à nos actions et activités.

Fertil'idées a lancé en Octobre 2016 son projet « Capitalisation, renforcement et diffusion des pratiques agroécologiques dans la sierra andine ».
Nous avons mis en place un réseau de paysans agroécologistes pour former 30 communautés de la région Apurimac, province d’Andahuaylas où est basé le projet. La diffusion des pratiques traditionnelles et agroécologiques a commencé au premier trimestre 2017, avec des paysans-formateurs (Yachachiqs en Quechua) qui transmettent leurs savoirs. Grâce à ces premiers mois de travail et aux diagnostics participatifs réalisés avec chaque communauté, les premiers micro-projets, formulés par les communautés elles-mêmes, sont en train de prendre forme ! Et en particulier celui-ci, qui entend appuyer et renforcer la production agroécologique et les filières de commercialisation de papa nativa biologique.

La papa nativa, c'est quoi ?

C'est la pomme de terre native des Andes ! Il en existe plus de 4000 variétés, de formes et de couleurs diverses, qui ont été créées par sélection, par des générations de paysans andins au fil des siècles. Elles sont adaptées aux différentes altitudes (de 3500 à 4500m) et aux différents climats de la zone andine. Chacune possède ses propriétés nutritives et même médicinales.
Aujourd'hui, ces variétés tendent à disparaître au profit de quelques variétés commerciales plus productives.

Le but de ce projet, c'est quoi ?

A l'origine de ce micro-projet papa nativa, 14 communautés de haute altitude, qui représentent une population d'environ 2500 personnes, et produisent, depuis toujours, plus de 250 variétés de pommes de terre.
Dans cette zone, les effets du changement climatique se font fortement ressentir : 2016 a été une année de forte sécheresse, avec à peine 2 mois de pluie ; les semis de la campagne 2017 ont été retardés de 2 mois par manque d'eau, et les récoltes ont été dévastées par de fortes grêles au mois de février 2017. Chaque année le climat devient plus aléatoire, et les épisodes climatiques violents de plus en plus fréquents, mettant en danger la sécurité alimentaire des populations...

Dans cette zone, presque tous les producteurs sont bio, mais ils ont besoin d'être plus formés aux techniques agroécologiques, notamment les femmes et les jeunes. En effet, beaucoup de paysans ne connaissent pas encore les moyens de lutte biologique contre les maladies et ravageurs des cultures, ou les techniques de fabrication d’engrais organiques. D’autre part, la commercialisation est peu développée et peu organisée, alors que la demande est forte sur certains marchés régionaux.

Nos objectifs, c'est d'augmenter le rendements et surtout la résiliences des cultures de papa nativa et améliorer les conditions de commercialisation, tout ça dans le but de soutenir les communautés grâce à une agriculture écologique.

Quelles activités allons-nous mettre en place ?

Voici ce que l’équipe de Fertil’idées et les communautés ont prévu ensemble :

Amélioration des pratiques culturales de la papa nativa biologique :

1.1. Formations, échanges de savoirs et d’expériences, et pasantías(= voyages de formation), sur les thèmes de la sélection de semences, de la reconnaissance des bioindicateurs, de la préparation des sols, de la fabrication d’engrais naturels (biol, bokashi, micro-organismes efficaces) ainsi que de traitements, répulsifs et pièges écologiques pour la gestion des maladies et des ravageurs. Le tout, associé à une optique de revalorisation des rituels et pratiques traditionnelles.
1.2. Assistance technique permanente dans les communautés
1.3. Mise en place de parcelles expérimentales (selon les techniques apprises lors des formations)
1.4. Préparation d’intrants bio
1.5. Augmentation de la diversité et de la résilience des cultures de papa nativa :
1.5.1. Participation à des foires agricoles : concours de biodiversité, échanges de semences
1.5.2. Achat et distribution de semences d’autres variétés
1.5.3. Multiplication de variétés
1.5.4. Identification participative de variétés résistantes aux maladies, aléas climatiques
1.6. Sensibilisation à l’agroécologie

Renforcement des filières de commercialisation :

2.1. Poursuivre et développer la certification SGP
2.2. Participation à des foires et événements gastronomiques
2.3. Articulation avec les clients potentiels (restaurateurs, boutiques bio…)

Toutes ces activités seront menées entre ce printemps 2017 et l’été 2018, si nous parvenons à collecter suffisamment de dons (et de gouttes) !!!


Lien du site: http://www.ongfertilidees.org/fr/

Ce projet n'a pas encore publié d'actus.

Date Montant reçu HT
30/06/2018 6.7422 $ (à venir)
31/07/2018 4.4948 $ (à venir)
31/08/2018 7.8659 $ (à venir)
Lilo reverse l'argent tous les mois, à partir de 100€.

Questions Fréquentes