Grande distribution de cadeaux aux sans-abris de Paris

Et si 2016 démarrait sous le signe de la générosité ? C’est une grande vague de solidarité qui a traversé toute la France pour finir sa route le samedi 2 janvier. Ces 3 dernières semaines, les français ont écrit plus de 5 200 petits mots de soutiens aux sans-abris. C’est grâce à 80 bénévoles qui ont sillonné les rue de Paris que ces mots ont pu être distribués accompagnés d’un cadeau que chaque sans abris a pu choisir.

Récit d’une opération rendue possible grâce aux utilisateurs de Lilo.

cadeau1

Plus de 5 200 petits mots distribués, 70 cadeaux et autant de sourires échangés

Un vêtement chaud, une nuit d’hôtel ou un repas chaud, voilà les cadeaux les plus demandés par les personnes sans abris.

C’est au matin du 2 janvier que l’opération a démarré. Les 20 premiers bénévoles se sont réunis vers 10h, pour récupérer les 5 200 petits mots à destination des sans abris, soigneusement répartis dans de grandes enveloppes rouges.

Anaïs, 22 ans, Sceaux a écrit :« Je te souhaite une très bonne journée, en espérant qu’elle sera meilleure qu’hier! Garde espoir, on pense à toi ! ». Ou encore, Françoise 24 ans, Lille « Même si ce n’est pas grand-chose, j’espère que ce petit mot t’apportera un peu de chaleur. »

Par groupes de deux, ils ont ensuite parcouru les rues de Paris, afin d’aller à la rencontre des sans abris, leur demander ce qu’ils souhaiteraient comme cadeau, effectuer les achats (payé par le moteur de recherche Lilo) et leur offrir ces cadeaux avec les petits mots écrits par les internautes.

Si ce fut une belle surprise pour les personnes sans abris, ce fut aussi une expérience forte pour les bénévoles qui ont distribué les cadeaux. Voici quelques témoignages des bénévoles qui ont participé.

La journée de Karina Transitionne

Retour de l’expérience Lilo :)
Bel accueil avec croissants et jus d’orange ce matin dans le petit parc d’Anvers ! 10h, nous sommes une petite vingtaine à avoir répondu présents. Clins d’œil complices & sourires de partout ! Bise à Claire. « Hello Nicolas, enchantée ! ». Nous voilà partis gentiment et sûrement à travers Paris en binôme. Notre mission : rencontrer un sans-abri, lui demander ce qui lui ferait plaisir pour Noël ou la nouvelle année, trouver le cadeau et le lui offrir ! Simple, me direz-vous ? Euh, sauf qu’en descendant vers la Seine, personne ! Oui, nous sommes samedi 2 janvier, cela se voit ! « Bonjour madame ! » Dérangée dans son sommeil, la femme sur la défensive nous regarde, étonnée. « J’ai besoin de rien ! Ou si, une bouteille d’eau, tout ce qu’il y a de plus simple ! ». Heureux de pouvoir enfin répondre à un désir, nous commençons à partir vers le supermarché d’à côté… « Attendez ! Finalement… pas besoin, et je bouge ! ». « … » Bon, cela s’avère bien plus difficile que prévu de faire plaisir. Quelques pas de plus et nous voici proche d’Opéra, sur les conseils d’un habitué et des agents de la propreté. De loin, je repère Alex et son sportif chien. « Vous savez, j’ai déjà tout ce qu’il me faut : un réchaud, une tente, des pulls… Je suis un vrai routard ! Sans cela, on ne tient pas ! » Nous nous donnons tous alors un temps de réflexion. « Ce dont j’ai besoin, c’est vraiment d’argent, mais je comprends que l’idée n’est pas ça ». Silence. « Qu’est-ce qui vous ferez plaisir à cette heure-ci, Alex ? », « Vous savez il a bien longtemps que je ne sais plus ce que cela veut dire le mot plaisir… ». Silence. « Et si nous allions chercher un bon repas, quelque chose de chaud, des croquettes pour votre chien, Heiches, un grand café ? ». Aussitôt dit et accepté, nous achetons : du chocolat aux noisettes, des gâteaux de fête, un paquet d’1,5 kilo pour Heiches, une petite galette des rois, un pain aux 13 céréales, un litre de jus d’orange, puis des lasagnes bien chaudes, des pommes de terre, deux cafés allongés. Entre temps, Heiches, robe noire et blanche, est devenu doux et retrouve fière allure. Nicolas offre une polaire soigneusement achetée le 31, qui aidera un compagnon de route d’Alex. Partage, sourires et humanité étaient au menu de notre matinée. Le cœur léger, nous nous sommes souhaités « Belle Année » et salués :)

La journée de Sylvie
Tout d’abord, grand merci à vous pour avoir organisé cet évènement, à la fois de la part des sans abris que nous avons rencontrés et de notre part en tant que participant. Nous étions en groupe de 3, Nathalie, Marion et moi même, nous avons beaucoup apprécié les échanges que nous avons eus avec vous et avec les personnes que nous avons rencontrées hier.
Marion et Nathalie ont pris des photos. Nous avons eu énormément de plaisir à tenter au mieux de faire plaisir.
Un premier sans abri a eu plaisir à échanger avec nous, mais a refusé tout cadeau. Il avait tout ce dont il avait besoin. Seul un peu d’argent lui aurait convenu. Nous n’avons pas insisté.
Un second était sous une porte cochère avec 2 chiens et avaient aussi tout le nécessaire à ses yeux. La seule chose pouvant lui faire plaisir: du tabac à rouler…. Nous lui avons donc trouvé son tabac préféré, du papier, un briquet et ajouté un ticket à gratter… Il était très ému.
La 3ème était une femme et sa petite fille de 8 ans, encore sous une porte cochère sur le boulevard Saint Germain. La maman a choisi un repas chaud et pour sa fille un vêtement chaud.
Quand nous sommes revenues avec 2 barquettes de poulet et pommes de terre chaudes, une brioche, des clémentines, du jus de fruits et un shampooing, elle a préféré un sac à dos pour l’école pour sa fille. Nous avons donc profité des avant soldes pour lui trouver un sac à dos et une doudoune rose à capuche….et des crayons de couleurs, des crayons de mine des stylos de couleur! La maman nous a remerciées chaleureusement, la petite fille était toute timide. Mission accomplie de notre point de vue! Prêtes à recommencer….

Cadeau2
cadeau3

Back to Top

Questions Fréquentes