Le saviez-vous ? Le moteur de recherche Lilo.org permet de financer l'asso Dispensaire Vétérinaire Etudiant de Lyon. Tous les soutiens comptent !

En savoir plus

Pour aider à financer Dispensaire Vétérinaire Etudiant de Lyon utilisez Lilo !

Dispensaire Vétérinaire Etudiant de Lyon

Prendre soin des animaux de personnes Sans Domicile Fixe ou marginalisées en leur proposant des services vétérinaires, et faciliter ainsi leur insertion sociale.

Partager ! Mobilisez vos proches pour soutenir ce projet
365 $
$
L'importance des animaux dans la vie des personnes Sans Domicile Fixe ou marginalisées est parfois si importante, qu'elle implique d'avoir des services et des lieux adaptés pour en prendre soin. Or, ces infrastructures sont aujourd'hui quasiment inexistantes. Nous leur proposons un service de consultations vétérinaires gratuites, pour favoriser ainsi leur insertion avec l'animal dans la société.

Un service pour les animaux et leurs propriétaires

Le DVEL est une association loi 1901 créée et portée par des étudiants vétérinaires.

Depuis mars 2016, l'association organise régulièrement des sorties dans des foyers d'accueil lyonnais pour proposer aux personnes démunies et/ou marginalisées des soins vétérinaires gratuits pour leurs animaux tels que la vaccination, l'identification, la prise en charge de la douleur et de pathologies courantes, le suivi alimentaire avec distribution de croquettes, etc...

Quelques chiffres :
De mars à novembre 2016, l'association est intervenu auprès d'une quarantaine de chiens et environ 15 chats, dont la plupart ont pu être suivis régulièrement, soit environ 130 consultations réalisées gratuitement. Actuellement, ces sorties rencontrent encore un grand succès et sont de plus en plus demandées...

Le nombre de personnes Sans Domicile Fixe ne cesse d'augmenter...

En 2014, on estimait à plus de 140 000 le nombre de personnes sans logement en France.

L’idée de créer le Dispensaire Vétérinaire Etudiant de Lyon a donc résulté de plusieurs constatations :
- Le vétérinaire doit avoir un rôle sanitaire vis-à-vis des propriétaires d’animaux.
- Etant donné que l’animal représente parfois un complément voire un substitut affectif pour les personnes marginalisées, le vétérinaire peut également avoir un rôle social. Ces animaux (chiens et chats) sont très importants pour leurs maîtres par l’affection qu’ils leur apportent en tant que compagnon de tous les jours et de toutes les situations. Mais aussi parce que la possession d’un animal de compagnie donne à ces personnes la responsabilité d’un autre être vivant dont il faut prendre soin, et constitue ainsi souvent leur dernière attache à la société avec laquelle ils sont en rupture.
- Enfin de plus en plus de personnes marginalisées possèdent des animaux. On estime que dans la métropole lyonnaises plusieurs centaines de personnes vivent dans la rue avec un animal. Peu de structures acceptent de les recevoir car elles ne sont pas équipées pour recevoir des animaux et le personnel n’y est pas formé.

Le vétérinaire se doit de les aider à prendre soin de leur compagnon pour des raisons sanitaires et pour contribuer à son bien-être.

Quels objectifs ?

Chaque sortie est organisé autour d'un temps d'échange et d'écoute convivial qui permet :
- Pour l’équipe étudiante et le docteur accompagnant d’appréhender les problématiques rencontrées par les personnes et leurs animaux et de repérer leurs besoins spécifiques.
- Pour les personnes accompagnées, de récolter des informations autour du bien-être animal, de l’éducation, de la santé, de leur inscription dans la vie urbaine et l’habitat, et des aléas des parcours de vie.
- Pour les animaux, de bénéficier gratuitement de soins en médecine préventive (identification, vaccination, traitement antiparasitaire, etc.) et d’une prise en charge des pathologies les plus courantes.
- Pour les référents sociaux des personnes marginalisées, de faciliter le dialogue envers des personnes plus renfermées en suscitant leur potentiel social, à travers l'animal. En effet, le contact avec l’animal apaise, met en confiance, et crée un contexte favorable pour l’intervenant, qui reste en toutes circonstances le fil conducteur, le porteur du projet d’accompagnement.

Pourquoi voter pour notre projet ? Quelles évolutions possibles ?

Il est difficile pour nous d’évaluer l'impact de notre action, puisque le nombre d’animaux vivant auprès de propriétaires SDF ou marginalisés n’est pas connu. Avec notre connaissance du terrain, nous l’évaluons à quelques centaines dans la métropole lyonnaise. Actuellement, nous sommes en mesure de consulter environ une centaine d'animal par an.

Afin de répondre à la demande toujours plus importante des propriétaires d'animaux, nous souhaiterions étendre notre action auprès de tous les centres lyonnais travaillant avec des personnes démunies. Néanmoins pour réussir à pérenniser notre action et à la développer à d’autres foyers, il est indispensable de trouver de nouveaux moyens de financement, afin de pouvoir continuer à acheter le matériel nécessaire à notre fonctionnement.


Lien du site: https://www.facebook.com/Dispensaireveterinaireetudiantlyon

Ce projet n'a pas encore publié d'actus.

Date Montant reçu HT
02/05/2018 276.4302 $
30/06/2018 21.3503 $ (à venir)
31/07/2018 17.9792 $ (à venir)
31/08/2018 33.711 $ (à venir)
Lilo reverse l'argent tous les mois, à partir de 100€.

Questions Fréquentes