Le saviez-vous ? Le moteur de recherche Lilo.org permet de financer l'asso Des latrines à Dhaka. Tous les soutiens comptent !

En savoir plus

Pour aider à financer Des latrines à Dhaka utilisez Lilo !

Des latrines à Dhaka

Améliorer durablement les conditions de vie des habitants des bidonvilles de Dhaka grâce à l’accès aux services essentiels.

Partager ! Mobilisez vos proches pour soutenir ce projet

$

106 $
Présente depuis 2011 au Bangladesh, Eau et Vie cherche aujourd’hui à changer d’échelle en étendant le réseau d’eau à l'ensemble du bidonville de Bhashantek à Dhaka, en y intégrant tous les services associés (services d’assainissement, de lutte incendie, de gestion des déchets, renforcement communautaire et sessions de sensibilisation)

Eau et Vie

Eau et Vie intervient aujourd’hui aux Philippines, en Côte d’Ivoire et au Bangladesh. Grâce à ses activités, l'ONG assure aux habitants des bidonvilles un accès aux services essentiels (eau, déchets, assainissement, lutte incendie) en raccordant chaque foyer à l’eau potable courante. Elle renforce par ailleurs la capacité des habitants à s’organiser en une communauté partageant un objectif commun: améliorer leurs conditions de vie de façon durable.
Les actions d’Eau et Vie contribuent de façon significative à l’inclusion de ces quartiers dans les plans de développement urbains locaux et participent à la réalisation des Objectifs de Développement Durable des Nations Unies (Objectif 6 : Garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau ;Objectif 11 : Faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables ; Objectif 12 : Établir des modes de consommation et de production durables).

Le modèle innovant d’Eau et Vie relève de l’entrepreneuriat social et implique toutes les parties prenantes du projet: bénéficiaires, partenaires, autorités locales. L’association d’acteurs multiples publics, privés et sociaux, et le mécanisme reliant les populations marginalisées et les fournisseurs de services urbains permet un impact positif durable sur les habitants. Apporter des compétences à la population, autonomiser les familles des bidonvilles, favoriser un accès légal à des services de base permettent d’assurer la pérennité des projets et la réduction des inégalités sociales.

Eau et Vie crée dans chacun des pays d’intervention :
1) une association locale en charge du renforcement communautaire et des campagnes de sensibilisation sur l’eau, l’hygiène, l’environnement et la prévention incendie. Lorsqu’un projet débute dans un pays, le rôle de l’association est fondamental. Elle est en effet responsable des études de prospection, de l’identification des quartiers d’intervention, du plaidoyer auprès des autorités publiques et de la mobilisation communautaire. Sa place au sein des communautés permet d’inscrire les projets AU COEUR DES BESOINS de la population. L’ONG est également l’incubateur des nouveaux services comme l’assainissement, la gestion du tri et de collecte des déchets. Ces derniers seront progressivement inclus dans une facture de l’entreprise sociale.
2) Une entreprise sociale qui agit comme opérateur de proximité, d’abord pour la gestion de l’eau et ensuite pour les autres services de base. Cette entreprise construit un réseau qui permet de distribuer une eau de bonne qualité dans les bidonvilles là où les opérateurs locaux habituels ne veulent pas investir. Les services associés (facturation, collecte des paiements, entretien du réseau, gestion des déchets, assainissement) sont inclus dans une facture commune.

Deux entrepreneurs sociaux à l'origine d'Eau et Vie

Eau et Vie, ONG française fondée en 2008, est née de la volonté d'améliorer durablement les conditions de vie des populations les plus défavorisées. Les fondateurs, Valérie Dumans et Philippe de Roux, se sont rencontrés aux Philippines lorsqu'ils travaillaient pour le programme de micro-crédit social UPLiFT soutenu par l'association Inter Aide. Après leur retour en France, ils ont poursuivi leur engagement au sein d’ONG, de collectivités publiques ou d’entreprises sociales.

Les objectifs d'Eau et Vie au Bangladesh

Visant à améliorer les conditions de vie des familles du quartier précaire de Bhashantek, Eau et Vie poursuit des objectifs spécifiques :
- Améliorer les conditions sanitaires des populations par l’accès durable à l’eau potable courante et la mise en place de bonnes pratiques d’hygiène,
- Assurer un environnement sain dans les quartiers précaires par l’amélioration des installations d’assainissement dont l’accès à des toilettes améliorées, la gestion des déchets et la lutte contre les incendies,
- Favoriser l’inclusion urbaine des bidonvilles dans la politique de la ville,
- Redonner aux habitants des quartiers précaires un statut de citoyen à part entière dans un environnement décent.

A quoi seront destinés les fonds récoltés ?

Les fonds seront destinés à soutenir un projet pilote de gestion d’un service d’accès durable à des toilettes améliorées. Des meilleures installations sanitaires permettent en effet de réduire la diarrhée infantile et, de manière générale, d’améliorer la santé des enfants. Pour les femmes et les filles en particulier, des installations sanitaires de meilleure qualité offrent davantage de dignité, d’intimité et de sécurité personnelle. En effet, la majorité des toilettes au sein des bidonvilles ne leur permet pas d’effectuer une toilette intime pendant les menstruations, en raison de leur insalubrité et de leur insécurité. Le manque d’accès à des toilettes fermées et des pièces séparées pour les hommes et les femmes force ces dernières à utiliser les latrines pendant la nuit. Le manque d’éclairage pendant cette période augmente le risque d’agressions.
Si la bonne gestion de l’hygiène menstruelle est cruciale pour la dignité et le bien-être des femmes, elle fait aussi partie des services de base d’hygiène, d’assainissement et de santé reproductive, droit fondamental souvent négligé.
Le projet pilote latrines d’Eau et Vie se concentre sur le développement d’outils et de technologies pouvant apporter des améliorations radicales et durables pour les installations sanitaires des bidonvilles. Les toilettes construites utilisent la technologie Biofil. Des vers composteurs traitent les matières fécales sous les latrines ce qui permet de réduire les vidanges des fosses, une fois tous les 4 ans contre plusieurs fois par an pour des fosses septiques classiques. Enfin, la place de la femme est centrale dans ce projet avec la mise en place d’espaces de lavage séparés et d’un panneau solaire, ce qui garantit un éclairage la nuit et donc la sécurité des femmes.


Lien du site: http://eauetvie.fr/fr

Ce projet n'a pas encore publié d'actus.

Date Montant reçu HT
30/09/2018 6.7422 $ (à venir)
31/10/2018 4.4948 $ (à venir)
30/11/2018 1.1237 $ (à venir)
Lilo reverse l'argent tous les mois, à partir de 100€.

Questions Fréquentes