Le saviez-vous ? Le moteur de recherche Lilo.org permet de financer l'asso CPCS – Child Protection Centers & Services. Tous les soutiens comptent !

En savoir plus

Pour aider à financer CPCS - Child Protection Centers & Services utilisez Lilo !

CPCS – Child Protection Centers & Services

Répondre aux besoins et apporter un appui aux enfants et adolescents en situation de rue au Népal via la prévention, la réduction des risques et la réhabilitation sociale et familiale.

Partager ! Mobilisez vos proches pour soutenir ce projet

$

39 $
Prévenir l'arrivée en rue d'enfants et adolescents ; Répondre aux besoins des jeunes en situation de rue et Permettre une réhabilitation sociale, voire familiale.

Les projets de CPCS :

CPCS travaille au Népal afin d’apporter un appui à ces enfants et jeunes et éviter que d’autres ne se retrouvent dans pareille situation.

Notre système se répartit en trois démarches complémentaires :

1. La prévention (avant et pendant la vie en rue) : ensemble d‟interventions axé sur deux pôles :
– prévenir et, si possible, éviter l’arrivée de l‟enfant en rue.
– conscientiser le grand public, les familles et les enfants eux-mêmes sur les réalités de la vie en rue (ses causes, son quotidien et ses conséquences) ;
2. La réduction des risques (pendant la vie en rue) : perspective à court terme visant à réduire de manière immédiate les dangers de la vie en rue ;
3. La réhabilitation sociale (après la vie en rue) : démarche à plus long terme visant la réintégration progressive et solide de l’enfant ou du jeune au sein de la société.

CPCS dispose actuellement de huit implantations dans la vallée de Katmandou,
une à Butwal et dix-sept autres centres régionaux (Gorkha, Dolakha, Sindhuli, Jhapa, Narayangadh, Itahari, Lahan, Birtamod, Biratnagar, Katari, SArlahi, Ramecchap, Chautara, Banepa, Hetauda, Surkhet et Nepalganj,…) où se déroulent les programmes CLASS (CPCS Local Action Support and Services).

Chaque jour, jusqu’à 850 enfants sont soutenus par nos activités de terrain, 400 à 500 enfants ont recours à nos refuges et centres de socialisation ou de réhabilitation, 1100 anciens enfants des rues et enfants à risques vont à l’école et plusieurs dizaines bénéficient de nos services médicaux et de soutien juridique.

CPCS travaille sur 25 programmes/actions au service de 1500 à 1800 enfants et jeunes des rues chaque mois :

1. Les refuges de socialisation abritant et impliquant entre 30 et 50 enfants chaque jour.
2. Le service d’éducation informelle (en rue) rencontrant et travaillant avec 50 à 100 enfants et jeunes chaque jour.
3. Les activités de terrain (simple) touchant entre 150 et 200 enfants, jeunes et adultes des rues chaque jour.
4. La ligne d’urgence 24h sur 24.
5. Les postes de santé qui soignent entre 300 et 500 enfants, jeunes et adultes des rues chaque mois.
6. Le programme de soutien psychologique qui épaule 80-120 enfants et jeunes par mois.
7. Les recherches sur les abus et autres sujets.
8. Les activités sportives pour 100 à 150 enfants par jour.
9. Les activités culturelles pour 100 à 120 enfants par jour.
10. Le programme “jeunes” pour 20 à 40 jeunes des rues (15-25 ans).
11. Les visites et la réunification familiale pour 30 à 50 enfants par mois.
12. Le soutien éducatif pour 1200 enfants (prévention et autres), projet CLASS
13. Les campagnes de conscientisation locale.
14. Les classes d‟alphabétisation et de socialisation pour 100-200 enfants chaque jour.
15. La conscientisation internationale à propos des droits de l’enfant et de la situation locale des enfants des rues.
16. Les réseaux locaux et les partenariats internationaux.
17. Les programmes de réhabilitation pour 50-80 enfants/jeunes.
18. L’hygiène et les problèmes vestimentaires pour 800 à 1200 enfants chaque mois.
19. La banque des rues qui possèdent 50 à 90 comptes bancaires effectifs pour enfants travailleurs.
20. Les activités extérieures (camps, pique-niques).
21. Les club cuisine qui nourrit 100 à 150 enfants chaque jour.
22. L’amélioration de l’estime de soi de l’enfant des rues.
23. Les librairies autogérées et les classes d alphabétisation pour 200 enfants.
24. Le processus de réhabilitation sociale propre à chaque enfant.
25. La protection et la sécurité des enfants. (soutien légal)

Origine du projet

CPCS a été fondée en 2002 pour répondre aux besoins des enfants en situation de rue du Népal. Chaque année, des centaines d’enfants quittent leur village et famille pour rejoindre l’eldorado des villes.

Commence alors pour beaucoup, une vie d’errance qui les confrontera aux milles dangers et tentations que présente la rue (abus physiques, sexuels, moraux, drogues, délinquance, marginalité).

Petit-à-petit, grâce à la force et la volonté de Népalais et de volontaires étrangers, CPCS a pu se développer, entreprendre de nombreux projets afin d'accompagner au mieux les jeunes en situation de rue du Népal mais également à développer un programme de prévention solide pour protéger et aider les enfants à risque de se retrouver dans le milieu de la rue.

Pourquoi passer par Lilo ?

Soutenir CPCS par le biais de Lilo, c'est montrer votre engagement solidaire en permettant à l'ONG de pouvoir compter sur votre soutien mais aussi sur votre parole, diffusée autour de vous, pour parler de CPCS et de Lilo !

Plus d'infos également sur le site http://cpcs.fr


Lien du site: http://cpcs.international/wordpress/?lang=fr

Ce projet n'a pas encore publié d'actus.

Date Montant reçu HT
30/09/2018 2.2474 $ (à venir)
31/10/2018 1.1237 $ (à venir)
30/11/2018 0 $ (à venir)
Lilo reverse l'argent tous les mois, à partir de 100€.

Questions Fréquentes