Le saviez-vous ? Le moteur de recherche Lilo.org permet de financer l'asso CENTRE PRIMO LEVI. Tous les soutiens comptent !

En savoir plus

Pour aider à financer CENTRE PRIMO LEVI utilisez Lilo !

CENTRE PRIMO LEVI

Permettre aux personnes victimes de la torture et de la violence politique réfugiées en France un accès à des soins adaptés et sur la durée pour se reconstruire.

Partager ! Mobilisez vos proches pour soutenir ce projet

$

27 $
Créé en 1995 avec le soutien de Médecins du Monde, d’Amnesty International France et de l’ACAT (Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture), le Centre Primo Levi est un des plus anciens et des plus importants centre de soins spécialisé en France pour les personnes victimes de torture et de la violence politique exilées sur le territoire.

La torture : un traumatisme profond qui nécessite une prise en charge adaptée

Dans son centre de soins situé à Paris, l’association reçoit des hommes, femmes et enfants de plus de 40 nationalités différentes. Tous ont été victimes de la torture, de persécutions et de violences - souvent extrêmes - dans leur pays gouvernés par la terreur et la répression, ravagés par des guerres civiles, ou des conflits armés et où l’État est incapable de protéger la population.

Orientés majoritairement par des associations et structures d’accueil des réfugiés, ces personnes arrivent au centre de soins dans un état de très grande souffrance. Aux séquelles physiques (maux de tête, douleurs articulaires, musculaires, problèmes respiratoires, gynécologiques, troubles digestifs, neurologiques, etc.) s’ajoutent des troubles psychiques importants (crises d’angoisse, pertes de repères spatiaux-temporels, de mémoire, cauchemars...). Une fois en France, la précarité, les difficultés à obtenir un statut et la reconnaissance de leurs souffrances, la suspicion récurrente qui pèsent sur elles aggravent leurs souffrances et entravent leur reconstruction.

Face à la complexité de ces troubles et des situations, une prise en charge pluridisciplinaire et sur la durée est indispensable. Au centre de soins Primo Levi, les patients peuvent être suivis en un même lieu à la fois par un psychologue, un médecin, un kinésithérapeute, mais aussi bénéficier d’un accompagnement social et/ou juridique. Afin d’assurer le meilleur cadre de communication, le centre a également recours à des interprètes professionnels pour tous les patients qui ne maîtrisent pas — ou pas suffisamment — le français. Tous les personnes sont accueillies et soignées gratuitement sans distinction d’origine, de condition sociale, d’opinion politique, de statut administratif ou juridique.

Les femmes et les jeunes filles, une vulnérabilité exacerbée et un besoin de soins particulier

Les femmes et les jeunes filles font partie des personnes les plus vulnérables dans les situations de guerre et d’exil. Elles sont particulièrement exposées aux persécutions, violences sexuelles et fondées sur le genre, aux abus et à la discrimination.

Au centre de soins, 47% de nos patients sont des femmes : seules ou avec des enfants, femmes enceintes ou allaitantes, adolescentes et femmes âgées. Toutes ont été victimes de violences aux effets dévastateurs (viols, violences sexuelles, tortures physiques et autres formes de violences) dans leur pays, et pour certaines, sur le chemin de l’exil. En France, elles se retrouvent en situation de grande précarité sociale et administrative, propice à de nouvelles violences et discriminations, auxquelles sont particulièrement exposées les femmes seules. Chez les femmes enceintes ou accompagnées d'enfants en bas âge, le vécu traumatique combiné à l’expérience de la maternité et aux angoisses provoquées par la précarité et l’isolement, produit des effets très complexes et problématiques sur le lien avec l'enfant.

Au centre de soins Primo Levi, ces femmes peuvent trouver à la fois un espace de parole libre et où elles peuvent dirent ce qu’elles ont tût jusqu’alors, un suivi médical soutenu, à la fois global et génésique , ainsi qu’un accompagnement social (et juridique si besoin) indispensable pour trouver des solutions adaptées à la situation de chacune et les aider à sortir de la précarité (recherche d’un hébergement, accès à leurs droits sociaux, recherche d’une crèche, soutien à la scolarisation des enfants, etc.).

Pour ces personnes, chaque goutte d’eau compte

En donnant vos gouttes d’eau au Centre Primo Levi, vous pouvez nous aider à financer les soins qui sont offerts à ces personnes et qui sont particulièrement importants car les dispositifs de santé existants ne sont pas adaptés / accessibles (délais d'attente, consultations trop courtes, rareté des interprètes, méconnaissance des effets du trauma ...) et très peu de structures associatives proposent ce type de prises en charge.

Une consultation psychologique revient à environ 50 euros.
Le recours à un interprète professionnel coûte en moyenne 30 euros par consultation.
La prise en charge d’un patient pendant 1 an coûte environ 2 000 euros.


Lien du site: https://www.primolevi.org/

Ce projet n'a pas encore publié d'actus.

Date Montant reçu HT
31/07/2018 0 $ (à venir)
31/08/2018 0 $ (à venir)
30/09/2018 1.1237 $ (à venir)
Lilo reverse l'argent tous les mois, à partir de 100€.

Questions Fréquentes