Le saviez-vous ? Le moteur de recherche Lilo.org permet de financer l'asso Association OABA. Tous les soutiens comptent !

En savoir plus

Pour aider à financer Association OABA utilisez Lilo !

Association OABA

Protéger les animaux de ferme en France.

Partager ! Mobilisez vos proches pour soutenir ce projet

$

3 999 $
L’OABA œuvre depuis plus de 50 ans pour la protection des animaux de ferme, grâce au dévouement de nombreux bénévoles et l’aide de milliers d’adhérents.

Les actions de l'OABA

L’OABA est présente sur le terrain avec une équipe de délégués enquêteurs qui interviennent sur tout le territoire pour visiter et contrôler les élevages, les marchés, les transports et les abattoirs.
L’OABA intervient pour le sauvetage d'animaux de ferme maltraités et assure l’hébergement de nombreux animaux dont la garde lui est confiée (près de 1000 en 2016).
L’OABA engage de nombreuses procédures judiciaires contre les auteurs de mauvais traitements aux animaux d’élevage. Des recours sont portés devant les tribunaux administratifs.
L’OABA participe à des actions de communication dans les médias pour faire évoluer les mentalités et faire modifier les législations dans le respect du bien-être des animaux.

L'origine de l'OABA

Le 17 avril 1961, Jacqueline GILARDONI fondait l'OABA (Oeuvre d'Assistance aux Bêtes d'Abattoirs), suite à sa rencontre avec une ânesse sauvée de l'abattoir, qui la bouleversa à jamais.
Elle s'est donnée pour mission de faire des démarches pour obtenir la fabrication d'appareils d'insensibilisation des animaux avant leur saignée et une législation pour rendre leur emploi obligatoire.
Suite à une pétition qui a recueilli de nombreux soutiens, elle a obtenu en 1964 la signature d'un décret sur la protection des animaux à l'abattoir, rendant l'étourdissement obligatoire.
En 1965, l'OABA est reconnue d'utilité publique.
Pendant 40 ans, l'OABA a été présidée par sa fondatrice. Les résultats obtenus sont immenses, tant en matière d'avancées législatives et réglementaire, qu'en évolution des mentalités des professionnels avec lesquels un dialogue a toujours été instauré.

Les objectifs de l'OABA

Améliorer toujours davantage la réglementation sur la protection des animaux d'abattoirs.
Secourir les animaux de ferme maltraités, leur fournir des soins, le logement et l'alimentation nécessaire à leur bien-être.
Faire perdurer son "troupeau du bonheur", qui comprend plus de 200 animaux (majoritairement des bovins) qui finiront paisiblement leur vie sans jamais aller à l'abattoir.
Recourir à des procédures judiciaires contre les maltraitants.

Pourquoi nous soutenir ?

Pour nous aider à financer toutes ces missions : audits d'abattoirs, sauvetages, procédures judiciaires, troupeau du bonheur, amélioration de la réglementation.


Lien du site: http://oaba.fr/

90 days ago

Aicha et Gala sont sauvés et rejoignent notre Troupeau du bonheur !

photo Le mois dernier, notre ami Hugues Lentz, du refuge de l’Arche de Noé, en Alsace, nous a appelés pour nous faire part de ses difficultés. Il devait se séparer de plusieurs animaux du refuge et cherchait un havre de paix pour deux équidés âgés : Aicha, jument de 22 ans et Gala, hongre de 24 ans.

Fin 2016, l’OABA avait déjà aidé Hugues et accueilli deux juments dans son troupeau du bonheur (https://www.facebook.com/OABAofficiel/posts/1494088780618148) : Fanny et Comtesse, mère et fille.

Ce sont désormais 4 équidés qui se la coulent douce dans notre ferme du bonheur du Jura (ils rejoignent ainsi plus de 300 animaux de notre troupeau du bonheur !)

Aicha est très douce et Gala la surveille de près. Quand il n’est pas occupé par le sac à foin…

Quant aux deux « mamies », Fanny et Comtesse, elles préfèrent rester au frais dans leur box et ne sortir qu’à la fraîche. Mais quand la brouette d’herbe fraichement coupée passe devant leur box, une petite visite s’impose !

MERCI à tous nos adhérents et donateurs qui rendent possibles ces actions de terrain !

353 days ago

Suite du sauvetage de Charity !

photo Notre directeur Frédéric Freund est récemment allé rendre visite à la vache Charity, que l'OABA a sauvée en 2009 (voir le lien ci-dessous).

Les photos montrent la vache totalement à bout lors de la saisie du cheptel d'un "éleveur" qui, bien que condamné, poursuit l'OABA encore 8 ans après en lui réclamant plus de 100 000 euros (comme l'OABA lui a retiré les vaches, il n'a pas pu toucher les primes...).
Il a perdu devant le tribunal de grande instance, mais a relevé appel ! Nous attendons l'audience de la Cour d'appel de Pau.

Charity avait à l'époque dû être perfusée, portée dans une charrette puis installée dans le kangoo des services vétérinaires !
On la croyait perdue.
Eh bien non, en août 2017, grâce aux bons soins de l'OABA, elle est toujours vivante et plus jolie que jamais ! ❤️

➡️ Lire l'histoire émouvante de Charity dans le bulletin de l'OABA de 2010 (p.23 du bulletin / p.25 du pdf) : http://oaba.fr/pdf/Bulletin_61.pdf

Voir les photos de Charity (2017 et 2009) sur notre page Facebook : https://www.facebook.com/OABAofficiel/posts/1859014634125559

MERCI à tous pour votre soutien !! Grâce à vous nous pouvons réaliser toujours plus de sauvetages et améliorer le sort de ces animaux.

Date Montant reçu HT
29/06/2018 215.7504 $
30/05/2018 158.4417 $
30/04/2018 137.0914 $
29/03/2018 138.2151 $
28/02/2018 196.6475 $
29/01/2018 211.2556 $
30/12/2017 197.7712 $
01/12/2017 174.1735 $
30/10/2017 224.74 $
28/09/2017 232.6059 $
25/08/2017 370.821 $
31/07/2017 313.5123 $
01/07/2017 303.399 $
31/07/2018 209.0082 $ (à venir)
31/08/2018 547.2419 $ (à venir)
30/09/2018 210.1319 $ (à venir)
Lilo reverse l'argent tous les mois, à partir de 100€.

Questions Fréquentes